• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nîmes : retour sur une manifestation de gilets jaunes 100% féminine

Une manifestation de gilets jaunes 100 % féminine à Nîmes. / © F. Detranchant F3LR
Une manifestation de gilets jaunes 100 % féminine à Nîmes. / © F. Detranchant F3LR

Dimanche après-midi à Nîmes, comme partout en France, un groupe de femmes gilets jaunes s'était réuni et a manifesté dans les rues de la ville. Le rendez-vous était fixé via Facebook par deux organisatrices. Si les revendications restent pour la plupart les mêmes, d'autres s'ajoutent.

Par Josette Sanna

Equipées de leurs gilets jaunes, les femmes ont arpenté les rues de Nîmes. Les revendications sont nombreuses.

Tout on réclame tout , pas des miettes, on est pas des petits, oiseaux, on est pas des canaris.
 

Référendum d'initiative citoyenne, hausse des salaires, parité, ces femmes ont plusieurs objectifs. Qu'elles soient salariées, demandeuses d'emploi ou retraitées.

Je réclame autre chose, un changement. Peut-être pas une révolution forte... Quoi que… Mais pas la guerre, pas les blessés", dit Bernadette
 

Dans le cortège, plusieurs manifestantes défilent avec le bonnet phrygien, synonyme de liberté. Leur but : représenter Marianne, le symbole de la République. Une République qu'elles veulent voir changer.

On veut une meilleure démocratie car la démocratie actuelle est moribonde et une meilleure répartition des richesses car les inégalités s'accroissent, le consentement à l'autorité et à l'impôt ne se font plus et c'est pour cela qu'il y a des débordements", ajoute Marianne.
 

Ce rendez-vous a été fixé via les réseaux sociaux. Bon nombre de manifestantes ont répondu "présent" dimanche.

 
Si on arrive pas à se faire entendre on en fera encore d'autres manifestations toujours pacifiques, on pourra peut-être même encore venir avec les enfants....", sourit Gaëlle Maury.
 

Une chose est certaine : ces manifestantes continueront de défiler entre elles… et de tenter une révolution 100% féminine.

Sur le même sujet

Montpellier Danse : où va la danse contemporaine aujourd'hui ?

Les + Lus