Le Pont du Gard enfin gratuit pour les piétons et les cyclistes

© Delphine Aldebert
© Delphine Aldebert

Depuis le 29 avril, le pont du Gard est libre d'accès pour les piétons et les cyclistes. C'est l'application d'une décision prise en février par le président de la structure, Patrick Malavieille, qui met fin à des années de lultte du collectif pour la gratuité du monument historique.

Par Sylvie Bonnet

C'est le dernier rebondissement de la polémique qui entoure le pont du Gard depuis plusieurs années. Désormais piétons et cyclistes peuvent franchir le pont et y flaner sans devoir mettre la main à la poche. Important, pour ce grand site qui reçoit plus d'un million de visiteurs par an, notamment de nombreuses familles.

Un péage institué malgré l'opposition d'un collectif

En plus du parking aménagé logiquement payant, l'accès à ce monument antique exceptionnel était devenu récemment payant, y compris pour les piétons et les cyclistes. Plusieurs associations étaient montées au créneau, d'autant plus qu'un GR  (chemin de grande randonnée) traverse le site et que ces chemins sont par définition gratuits.
Dès les beaux jours, les familles vont revenir se baigner au pied du pont du Gard qui accueille 1,5 millions de visiteurs par an. / © Delphine Aldebert
Dès les beaux jours, les familles vont revenir se baigner au pied du pont du Gard qui accueille 1,5 millions de visiteurs par an. / © Delphine Aldebert
Un "grand site de France" qui retrouve sa gratuité

Le libre accès au Pont du Gard, labellisé "Grand site de France", vient d'être rétabli officiellement à la suite d'une concertation conduite par les élus départementaux gardois Patrick Malavieille et Philippe Pécout. En septembre dernier, Denis Bouad, le nouveau président du Conseil départemental du Gard, avait fait part de son souhait de voir l'EPCC (Etablissement Public de Coopération Culturelle) en charge de la gestion du site, revenir sur cette décision.

Le reportage de Delphine Aldebert et Eric Mangani : 
Gratuité de l'accès au pont du Gard
reportage Delphine Aldebert et Eric Mangani


A lire aussi

Sur le même sujet

Les images des manifestations à Barcelone

Les + Lus