Sortie du film “Donne-Moi des ailes” : l'enquête pour destruction de 500 oeufs de flamants roses en Camargue se poursuit

Le nouveau film de Nicolas Vannier "Donne-moi des ailes" est sorti en salle mercredi 9 octobre. / © David ALLIGNON / MAXPPP
Le nouveau film de Nicolas Vannier "Donne-moi des ailes" est sorti en salle mercredi 9 octobre. / © David ALLIGNON / MAXPPP

Le nouveau film de Nicolas Vannier "Donne-moi des ailes" est sorti en salle mercredi 9 octobre. Tourné en partie en Camargue, France Nature Environnement avait porté plainte car les prises de vues auraient occasionné la destruction d'oeufs de flamants roses. 

Par Olivier Le Creurer

Après le tournage de scènes du dernier film de l'explorateur, écrivain et metteur en scène Nicolas Vanier en Camargue gardoise, en juin 2018, France Nature Environnement avait porté plainte. En partie réalisé dans une zone humide proche du Grau-du-Roi (Gard) appartenant au Conservatoire du Littoral, le long métrage aurait occasionné, selon l'ONG, la destruction de 11% des œufs de la seule colonie de flamants roses de France, alors en pleine période de couvaison.

Période de couvaison


"La période de la couvaison des œufs étant la plus sensible pour cette espèce qui niche en vastes colonies, un tel tournage exigeait les plus grandes précautions pour éviter d’effrayer ces oiseaux et menacer la réussite de leur reproduction. L’équipe de Nicolas Vanier était informée des risques," explique l'association. FNE Languedoc-Roussillon avait porté plainte "pour perturbation intentionnelle d’espèce protégée et destruction d’œufs d’espèce protégée". A ce jour l’enquête préliminaire est toujours en cours. 

"Nicolas Vanier dont le film parle de protection de la nature et plus précisément des oiseaux a été très affecté par cette violation de règles qu’il a toujours scrupuleusement respectées avec ses équipes et condamne très sévèrement cet acte", avait indiqué quelques jours plus tard un communiqué de la production Radar Films.
 

Le pitsch du film de Nicolas Vannier, sorti en salle le 9 octobre 2019 :

Christian (Jean-Paul Rouve) , scientifique visionnaire, étudie les oies sauvages. Pour son fils, adolescent obnubilé par les jeux vidéos, l’idée de passer des vacances avec son père en pleine nature est un cauchemar. Pourtant, père et fils vont se rapprocher autour d’un projet fou : sauver une espèce en voie de disparition, grâce à l’ULM de Christian ! Commence alors un incroyable et périlleux voyage...

Ce film a été soutenu par Allain Bougrain-Dubourg, le président de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). "Le film a ceci d'extraordinaire qu'il invite à l'engagement. Au fond, c'est l'histoire d'un gamin qui ne va pas rester indifférent face à une espèce menacée, et qui se dit à sa manière : 'Comment je peux agir ?'", raconte l'activiste et réalisateur de télévision.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les + Lus