Trois semaines sans ascenseur : la galère des habitants d’un immeuble de Bagnols-sur-Cèze

L'ascenseur de l'immeuble est tombé en panne le 7 décembre. / © FR3 Occitanie
L'ascenseur de l'immeuble est tombé en panne le 7 décembre. / © FR3 Occitanie

Depuis trois semaines, l’ascenseur d’un immeuble de Bagnols-sur-Cèze est en panne. Pour les personnes âgées ou handicapées qui habitent cet immeuble, cela revient à être coincées chez elles.

Par RD

Une panne d’ascenseur : un problème aux conséquences lourdes quand il s’éternise. Surtout quand les personnes qui en font les frais sont âgées.

A Bagnols-sur-Cèze dans le Gard, cela fait 20 jours que la vie quotidienne des habitants d’un immeuble est bouleversée. A cause d’un problème électrique, l’ascenseur est hors service.

Alain, habitant au troisième étage, handicapé depuis un AVC, est bien embêté pour sortir son chien. Sa voisine, Solange, fait face aux mêmes difficultés : "Heureusement que j’ai mon fils, parce que sinon c’est très dur pour monter les courses !", raconte-t-elle.

Au quatrième étage, Francine est sous assistance respiratoire


A l’étage du dessus, Francine, 80 ans, est sous assistance respiratoire 24 heures sur 24. Autant dire qu’elle est condamnée à rester chez elle. Depuis le 7 décembre, elle a du faire une croix sur ses rendez-vous chez le médecin.

L’agence ne s’est pas manifestée auprès de ses locataires depuis le 15 décembre. Elle est pour l’instant en vacances.

Sur la porte de l’ascenseur inutilisable, une affiche du syndic précise que "la remise en état présente un coût très important", et "que certaines pièces sont en cours de commande". "L’assurance de l’immeuble et nous-mêmes mettons tout en œuvre pour réparer au plus vite", peut-on lire.

En attendant, les habitants doivent prendre leur mal en patience.

Le reportage d'Armelle Goyon et Ali Martiniky :
Trois semaines sans ascenseur : la galère des habitants d’un immeuble de Bagnols-sur-Cèze
Depuis trois semaines, l’ascenseur d’un immeuble de Bagnols-sur-Cèze est en panne. Pour les personnes âgées ou handicapées qui habitent cet immeuble, cela revient à être coincées chez elles. - France 3 Occitanie - Reportage : Armelle Goyon et Ali Martiniky


Sur le même sujet

Les cabines téléphoniques en voie d'extinction : c'est déjà fini à Brissac, dans l'Hérault

Près de chez vous

Les + Lus