La gendarmerie du Tarn-et-Garonne communique avec humour sur l'usage du rétroviseur

Quoi de mieux que l’humour pour rappeler les fondamentaux du code de la route souvent oubliés par les conducteurs ? Les gendarmeries du Tarn-et-Garonne et de Haute-Garonne ont opté pour l’ironie et le second degré avec des messages inspirés postés sur leur page facebook.

Les gendarmes du Tarn-et-Garonne ont choisi l'humour pour rappeler l'importance du coup d'oeil dans le rétroviseur avant de changer de direction
Les gendarmes du Tarn-et-Garonne ont choisi l'humour pour rappeler l'importance du coup d'oeil dans le rétroviseur avant de changer de direction © Arnaud Beinat / MaxPPP

À la gendarmerie du Tarn-et-Garonne, l'année commence sur un trait d'humour pour mieux faire passer le message. Les hommes en bleu du 82 s’en prennent gentiment aux conducteurs et font une piqûre de rappel teintée d'humour sur l’importance du coup d’œil dans le rétroviseur avant de changer de direction. Un petit effort sera nécessaire puisque le message est écrit à l’envers !

Au cas où vous ne seriez pas adepte de la lecture inversée, voici le message :

"Puisque vous arrivez à lire à l'envers, ce qui est très fort mais totalement inutile dans la vie courante, veillez quand vous conduisez à utiliser vos rétroviseurs avant de changer de direction !!! Attention aux angles morts !!!"

En décembre dernier, la gendarmerie de Haute-Garonne avait déjà frappé sur sa page facebook en pointant du doigt la conduite « singulière » des conducteurs toulousains qui empruntent le périphérique. Certains ayant la fâcheuse habitude de rester sur la voie du milieu sans raison valable. Si occuper la voie du milieu sans doubler un véhicule et se rabattre est un sport national, il semblerait que ce sport soit assez pratiqué en Occitanie. Les gendarmes avaient alors imaginé un dialogue entre Yoda et Luke Skywalker de Star Wars, pour rappeler au maximum de conducteurs les fondamentaux du code de la route.

Pour rappel, si le conducteur devant vous apprécie particulièrement la voie du milieu, le doubler par la droite n’est pas une option. Cette infraction au code de la route est sanctionnée par une amende de 135€ et un retrait de trois points sur le permis de conduire.

Un peu plus tôt en décembre, la gendarmerie de Haute-Garonne avait déjà usé du l’humour et du second degré pour rappeler l’importance du clignotant qui, lui non plus, n’est pas en option. Un « oubli » et c’est 35€ et trois points en moins sur le permis de conduire.

Si ces touches d'humour vous font sourire, les amendes pour non-application des règles rappelées vous amuseront certainement beaucoup moins...

Bonne route !

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
routes transports sécurité routière société sécurité