Des gendarmes mobiles du Gard en renfort contre l'orpaillage illégal en Guyane

Au Grau-du-Roi, les gendarmes ont 5 jours pour se former à la navigation fluviale et côtière / © F3 LR
Au Grau-du-Roi, les gendarmes ont 5 jours pour se former à la navigation fluviale et côtière / © F3 LR

Des gendarmes mobiles de l'escadron de Nîmes se forment à la navigation au Grau-du-Roi, avant de s'envoler pour la Guyane. Ils y sont attendus pour renforcer la lutte contre l'orpaillage illégal. Ils devront notamment intercepter les go-fasts des orpailleurs le long des fleuves guyanais.

Par Valérie Luxey

Au Grau-du-Roi, les gendarmes mobiles de l'escadron de Nîmes ont passé vendredi leur diplôme de navigation fluviale et côtière. Un examen d'importance dans la suite de leur mission. Car début février, plusieurs d'entre eux vont s'envoler pour la Guyane.

Go-fasts flottants pour écouler l'or

Outre-Mer, le trafic d'or sévit, notamment sur les fleuves où les orpailleurs clandestins organisent de véritables go-fasts flottants pour transporter leur marchandise. Leur mission sera donc de ralentir l'orpaillage illégal en menant diverses opérations.

Sécurité du littoral méditerranéen

Pour cela, la brigade nautique du Grau-du-Roi (Gard) leur a prodigué 5 jours de formation à la navigation. Une formation qui leur permettra également de venir renforcer les effectifs estivaux sur tout le littoral méditerranéen.
Nos reporters Sandrine Navas et Franck Detranchant ont pris place à bord de la vedette-école. Voici leur reportage.

Les gendarmes du Gard se forment à la lutte contre l'orpaillage illégal
Les gendarmes mobiles de Nîmes s'envoleront début février pour la Guyane, afin de lutter contre l'orpaillage illégal. Pour ça, ils se forment à la navigation au Grau-du-Roi.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus