4 mois après avoir quitté le gouvernement, Philippe Martin redevient président du conseil général du Gers

L'ancien furtif (9 mois) ministre de l'Ecologie a été réélu ce vendredi matin président du Conseil Général du Gers en lieu et place de Jean-Pierre Pujol, qui lui avait succédé en juillet 2013. 

Philippe Martin
Philippe Martin © MaxPPP
C'est le grand jeu des chaises musicales parmi les socialistes gersois. Philippe Martin, qui fut durant 9 mois ministre de l'écologie, a repris ce vendredi matin le siège de président du Conseil Général du Gers qu'il avait abandonné en juillet dernier après son entrée au gouvernement. Jean-Pierre Pujol lui avait succédé le 19 juillet 2013 et lui cède de nouveau son siège de président.

Philippe Martin a obtenu 26 voix sur 31. Cinq conseillers généraux se sont abstenus. 

Le 2 mai dernier, Philippe Martin avait repris automatiquement, comme le prévoit la loi, son siège de député occupé depuis son entrée au gouvernement par son suppléant le maire d'Auch, Franck Montaugé.

De nouveau député et président du Conseil Général, Philippe Martin se retrouve donc exactement dans la même situation qu'il y a un an, avant son entrée au gouvernement.

Nommé ministre de l'écologie du gouvernement Ayrault, en juillet 2013, en remplacement de Delphine Batho, limogée, Philippe Martin a fait les frais de l'entrée de Ségolène Royal au gouvernement Valls en avril dernier. Un portefeuille de secrétaire d'état lui aurait alors été proposé, mais Philippe Martin a fait savoir qu'il avait décliné. 

Reportage Emmanuel Wat et Jean-Pierre Duntze

durée de la vidéo: 01 min 56
Election au Conseil Général du Gers

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique