• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Gers : 88ème jour de grève pour les factrices de Miélan

Les factrices en grève sur le marché de Mirande. / © Christine Ravier/France 3 Occitanie
Les factrices en grève sur le marché de Mirande. / © Christine Ravier/France 3 Occitanie

Les factrices de Miélan, en grève depuis le 21 mai 2019, ont voté la poursuite du mouvement, vendredi 16 août. Elles protestent contre la suppression d'une tournée qui désorganise le service et dégrade leurs conditions de travail. 

Par Marie Martin

C'est un mouvement de grève qui pourrait bien détenir le record de longévité.

En grève depuis le 21 mai dernier, les factrices de Miélan, dans le Gers, ont décidé vendredi 16 août la poursuite de leur action. Très déterminées à ne pas céder.

Le centre courrier de Miélan a subi, au printemps, une nouvelle restructuration. Une tournée a été supprimée, ce qui augmente considérablement la charge de travail des quatre agents. Depuis le 21 mai, elles demandent donc trois jours de renfort par semaine.
 
Vendredi 16 août, lors d'une ultime réunion de négociations, "des avancées sous conditions de reprise ont été proposées par la direction", selon le communiqué du syndicat Sud Solidaires, "mais cette dernière reste ferme et totalement opposée à la demande de renfort de 75 jours qui est la principale revendication".

Les factrices de Miélan ont fait savoir qu'elles seront présentes au "contre-G7" à Hendaye la semaine prochaine pour défendre le service public en milieu rural. "Si malheureusement les négociations n’aboutissaient pas", annonce le syndicat, "les quatre factrices prévoient le 28 Août, pour le 100ème jour de grève, un grand pique-nique de solidarité à Auch".

Sur le même sujet

... adoptée par les cyclistes

Les + Lus