• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

[OUF] Paco Rabanne s'est trompé, le Gers n'a pas disparu de la surface de la terre

Département du Gers / © Max PPP
Département du Gers / © Max PPP

Le 11 août le département du Gers aurait du être rayé de la carte par la chute de la station Mir. La prédiction de Paco Rabane ne s'est pas réalisée. Soulagement dans le département de d'Artagnan. 

Par Laurent Dubois

Il y a 20 ans, le 11 août 1999, le couturier Paco Rabane a eu une vision : la destruction du Gers en raison de la chute de la station spatiale Mir. Les débris devaient ravager un département dans lequel "le bonheur est dans le pré".

L'horreur était "programmée". Mais, voilà, comme le dit Pierre Dac, "la prévision est un art difficile surtout lorsqu'elle s'applique à l'avenir".  Deux décennies sont passées et le pays de d'Artagnan est sauvé. La station Mir s'est consumée dans l'atmosphère en mars 2001, lors de son désorbitage. Les dernières morceaux qui n'ont pas brûlé ont fini leur course dans le Pacifique.

Le président du département n'a donc pas besoin d'attendre minuit et le 12 août pour saluer les 20 ans de la "prédiction" de Paco Rabane. Le danger a disparu avec la station Mir.
 

Philippe Martin a toutefois le soulagement ironique. L'ancien ministre n'a pu s'empêcher de décocher une pique à Paco Rabanne. #CarambaEncoreRaté ! s'exclame le président du Gers. Une petite référence au principal "talent" du couturier-voyant : les prédictions foireuses.

Paco Rabane avait également prédit la disparition de Paris. 
 

Carcassonne : le meurtre d'un SDF de 30 ans à La Palme en 2012 devant la cour d'assises

Les + Lus