Grippe aviaire : de nouvelles mesures de prévention pour les élevages de volailles

Publié le

Le ministère de l'agriculture renforce les mesures de prévention contre l'épizootie d'influenza aviaire. La maladie touche des élevages de volailles dans le Gers, les Hautes-Pyrénées et surtout dans les Landes. Les abattages préventifs vont être amplifiés. 

124 foyers d'infection ont été détectés à ce jour dans le grand sud-ouest. L'épizootie se concentre essentiellement dans les Landes (119 foyers). Trois autres départements sont touchés mais dans une moindre mesure : les Hautes-Pyrénées (2), le Gers (1) et les Pyrénées-Atlantiques (2). 

Le ministère de l'agriculture renforce la lutte contre la maladie avec de nouvelles mesures. La principale : le renforcement de l'abattage préventif. 350 000 canards ont déjà été abattus depuis Noël dans le sud-ouest. Les nouvelles mesures sont les suivantes :

  • abattages préventifs élargis sur un rayon de 5 km au lieu de 3 km
  • augmentation des capacités d'abattage (réquisition d'abattoirs supplémentaires)
  • possibilté d'étendre à 20 km la zone de surveillance, au lieu de 10 km actuellement autour des foyers

Le ministre de l'agriculture samedi dans les Landes

Ces restrictions seront réévaluées à la fin du mois de janvier, en fonction de l'évolution de la maladie.

Julien Denormandie le ministre de l'agirculture sera dans les Landes ce samedi 9 janvier 2021 pour rencontrer et soutenir les éleveurs de volailles. L'Etat a mis en place un dispositif financier pour compenser la valeur des animaux abattus. Les premiers versements doivent intervenir dans les prochains jours.

Le virus de la grippe aviaire a fait son retour en France mi novembre 2020. Le ministère de l'agriculture rappelle sur son site web les mesures à respecter par les propriétaires d'oiseaux qu'ils soient professionnels ou non : https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-les-mesures-de-biosecurite-pour-les-operateurs-professionnels-et-les-particuliers

Rappelons que ce virus n'est pas transmissible à l'homme.