• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La vie reprend dans les élevages de canards qui tournent la page de la grippe aviaire

Les activités reprennent dans les élevages comme dans celui de Pierre Peres, à Saint-Michel dans le Gers / © MaxPPP
Les activités reprennent dans les élevages comme dans celui de Pierre Peres, à Saint-Michel dans le Gers / © MaxPPP

Après 4 mois d'arrêt pour cause de grippe aviaire, la production de canards gras, d'oies et de foie gras reprend en ce début août dans les fermes du Gers. Le gavage des palmipèdes est au programme dès cette semaine. Un soulagement pour toute la filière du gras.

Par Pascale Lagorce

Les canards sont de retour dans les élevages depuis le mois de mai 2016, après le vide sanitaire imposé dans 18 départements du Sud-Ouest, pour tenter d'endiguer l'épidémie de grippe aviaire. Et la vie reprend dans les fermes du Gers (notamment) où le gavage de canards et d'oie reprend début août. C'était un moment très attendu pour les gaveurs, les producteurs, et les transformateurs.

Les 4 mois d’arrêt de la production de canards gras représentent un sérieux coup de frein à l’activité de toute la filière. Beaucoup ont dû prendre des mesures de chômage technique.
Pour 2016, la baisse de la production française de foie gras est estimée à 25 % par le Cifog (Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras).
Depuis avril 2016, des règles de biosécurité ont été mises en place dans les exploitations avec notamment des sas pour éviter la contamination.

Avec la reprise du gavage, la production de foie gras va redémarrer, une bonne nouvelle pour les consommateurs. Le foie gras est un produit phare des fêtes de fin d'année.

Reportage à Saint-Michel dans le Gers de Christine Ravier et Thierry Villéger :
La vie reprend dans les élevages de canards qui tournent la page de la grippe aviaire

 

Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus