• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Est-Toulousain : le Parti Socialiste perd la présidence du Sicoval

Claude Ducert ici avec Cécile Duflot, en 2011. / © EELV
Claude Ducert ici avec Cécile Duflot, en 2011. / © EELV

Coup de Jarnac ? Vendredi soir, le président sortant du Sicoval, François-Régis Valette s'est fait ravir, au nez et à la barbe, son siège par Claude Ducert qui redevient président de la communauté d'agglomération de l'est-toulousain qu'il a fondée en 1975. 

Par Marie Martin

C'est une autre conséquence de la déroute des socialistes aux municipales... Le Parti Socialiste a perdu vendredi soir la présidence du Sicoval, la communauté d'agglomération de l'Est-Toulousain. François-Régis Valette, le président sortant, était candidat à sa propre réélection mais surprise, l'écologiste Claude Ducert (qui a récupéré la mairie de Labège le 23 mars dernier) s'est présenté, contre toute attente.
Et le rapport de forces ayant bougé, il a rallié à sa candidature non seulement les Verts, quelques maires sans étiquettes mais aussi des voix à droite. Il a obtenu 41 voix contre 34 au président sortant. Lequel n'a pas caché sa colère, à l'issue du scrutin, indiquant qu'il avait appelé Claude Ducert le matin même pour lui proposer une vice-présidence et qu'évidemment, le doyen de l'assemblée ne lui avait pas soufflé mot de ses intentions. 
Ambiance, ambiance donc au Sicoval qui regroupe 36 communes et 76 conseillers communautaires...

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus