Cet article date de plus de 7 ans

Inquiétude chez Bonna Sabla : plus de 30 emplois seraient menacés

Vingt sept salariés de Bonna Sabla à Lespinasse et sept à Portet-sur-Garonne sont menacés de licenciement. Le personnel régional de ce leader français du béton préfabriqué a déclenché un mouvement de grève ce mercredi matin.
Un mot d'ordre de grève a été lancé mercredi matin
Un mot d'ordre de grève a été lancé mercredi matin © Corinne Lebrave France 3 Midi-Pyrénées
Ce plan de licenciement vise 172 emplois en France  sur 1800. 
Le site de Lespinasse perdrait 27 emplois sur 35; A Portet-sur Garonne, 7 postes seraient transférés. le site de Plaisance-du-Touch ne serait pas touché.
Les salariés sont mobilisés depuis mercredi matin à 6H.
Le site de Lespinasse est bloqué.

En images :



Selon un communiqué de Michel Roques, délégué syndical CGT, "Bonna Sabla était une entreprise florissante. Ces fermetures n'ont d'autre objectif que de distribuer des dividendes aux actionnaires".
Depuis 2009, il y aura eu plus de 2800 suppressions de poste engendrées par les fermetures d'usines, les réorganisations et les cessions.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social