Plus que quelques jours pour admirer l'exposition Artemoff à Revel

La belle exposition consacrée au peintre russe Georges Artemoff au musée du bois et de la marqueterie de Revel ferme ses portes le 24 avril. Plus que quelques jours donc pour (re)découvrir l'oeuvre ce grand peintre, dessinateur et sculpteur, qui côtoya Braque et Picasso et finit ses jours à Revel. 

Georges Artemoff devant l'une de ses oeuvres.
Georges Artemoff devant l'une de ses oeuvres. © Collection particulière/DR
La Montagne noire lui rappelait les paysages de son enfance, disait-il... Georges Artemoff, né en Russie en 1892, est mort à Revel, en Haute-Garonne, où il vivait depuis 1952. Pour la première fois, la cité du meuble d'art et de l'ameublement consacre une exposition exceptionnelle à ce peintre, sculpteur et dessinateur.
Jusqu'au 24 avril, le musée du bois et de la marqueterie propose une quarantaine d'oeuvres de cet artiste, proche de Braque et de Picasso notamment, qui est toujours resté libre. Tableaux et sculptures proviennent de prêts de collectionneurs privés et reflètent son art sauvage, très coloré, joyeux...
A 21 ans, il émigre en France et se retrouve dans le bouillonnant Montparnasse, aux côtés de Soutine, Modigliani, Picasso.
Georges Artemoff est mort le 9 juillet 1965 à Revel. C'est sa fille Marie qui mène le combat pour faire sortir l'oeuvre de son père de la quasi-clandestinité dans laquelle elle se trouvait. 

J’ai toujours travaillé seul, dans un isolement farouche. Ce que je voulais avant tout, c’était d’avoir un dessin très fort

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture archives