16 migrants en provenance de Calais sont arrivés à Toulouse

Vue de la jungle de Calais en février dernier / © AFP
Vue de la jungle de Calais en février dernier / © AFP

Selon la préfecture de la Haute-Garonne, 16 réfugiés originaires du Tchad, du Soudan, d'Afghanistan et d'Irak sont arrivés de Calais dans la nuit de jeudi à vendredi et sont installés dans un centre de l'AFPA à Toulouse.

Par Fabrice Valery

16 migrants qui ont accepté la proposition de l'Etat de quitter la jungle de Calais pour "bénéficier de meilleures conditions d’accueil afin que soit traitée leur demande d’asile ou envisagé un retour-réinsertion dans leur pays d’origine", selon les termes de la préfecture de la Haute-Garonne, sont arrivés à Toulouse dans la nuit de jeudi à vendredi.

"Ce dispositif vise, selon le préfet, à améliorer les conditions de vie des migrants à Calais, à offrir aux migrants des solutions de prise en charge à l’extérieur du Calaisis, et à permettre à ces personnes de reconsidérer leur projet d’immigration au Royaume-Uni".

Les 16 personnes arrivées cette nuit en provenance de Calais sont hébergées dans un centre mis à disposition par l’AFPA à Toulouse. Ces migrants sont originaires du Soudan, du Tchad, d’Afghanistan et d’Irak.

La Croix rouge et l’association France Horizon s'occupent d'eux et la préfecture indique qu'ils seront aidés dans leurs démarches administratives par l’OFII. Ils resteront sur place le temps qu'il faudra pour examiner leur situation administrative, certains ayant déjà demandé l'asile et pourraient ainsi bénéficier du statut de réfugiés.

L'Etat tente de démanteler actuellement une grande partie de la "jungle" de Calais. La proposition d'installation dans d'autres villes de France fait partie des moyens employés pour gérer les milliers de personnes entassées dans des situation quasi-inhumaines dans cette jungle.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus