Les 18 kg de fraises Tagada achetés à Toulouse pour la campagne de Macron seront payés par l'Etat

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Valery
© MaxPPP

La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a entendu les arguments présentés par En Marche !, selon L'Obs. Les sucreries seront donc bien intégrées au compte de campagne du candidat Emmanuel Macron et remboursés par l'Etat. 

L'information, révélée par L'Obs début mai, avait fait sourire, voire s'interroger. Elle avait cependant été prise très au sérieux par la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) chargé d'éplucher toutes les dépenses des candidats aux élections avant de les valider et qu'elles leur soient remboursées : 102,80 euros dépensés pour acheter 17,8 kilos de fraises Tagada à la boutique Haribo du village de marques de Nailloux près de Toulouse apparaissaient dans les comptes du candidat Macron. 

Mickaël Nogal, actuellement député et durant la campagne référent d'En Marche ! en Haute-Garonne, avait expliqué que ces sucreries avaient été achetées pour être distribuées dans les rues de Toulouse avant le 8 mars 2017, journée internationale des droits des femmes, avec le programme du candidat Macron sur le sujet.

Une explication qui visiblement a convaincu. Toujours selon L'Obs, dans son édition du 10 mai, la CNCCFP a confirmé que cette dépense serait validée dans les comptes du candidat devenu président et qu'elle sera donc remboursée par l'Etat. Selon l'hebdomadaire la Commission s'est appuyée sur une décision du Conseil d'Etat de 2011 qui avait ainsi validé 308 euros de bonbons distribués par le Front National lors de la campagne des élections européennes. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.