La 6e édition du trail du Mourtis (Haute-Garonne) endeuillée par l'arrêt cardiaque d'un participant

Secours en montagne avec l'hélicoptère du PGHM - illustrations - archives / © AFP - Clatot
Secours en montagne avec l'hélicoptère du PGHM - illustrations - archives / © AFP - Clatot

La 6e édition du trail du Mourtis (Haute-Garonne) a été endeuillée samedi par l'arrêt cardiaque, en pleine course, au col d' Artisgascou, d'un des participants âgé de 47 ans. Les secours ne sont pas parvenus à le réanimer.

Par VA.

L'un des concurrents de la sixième édition du trail du Mourtis (Haute-Garonne), un homme âgé de 47 ans, est mort en pleine course, sadedi en début d'après-midi, dans le secteur du col d'Artigascou, d'un arrêt cardiaque.

Les secours ne sont pas parvenus à le réanimer. Selon le médecin urgentiste, le trailer est décédé des suites d'un "arrêt cardiaque massif lié à l'effort".

Cette épreuve de 42 kilomètres, à laquelle participaient plusieurs centaines de trailers, est soumise à la présentation d'un certificat médical, que la victime avait produit lors de son inscription.

Les organisateurs de la course sont mis hors de cause par les gendarmes du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) de Luchon, qui ont ouvert une enquête.

Dans la matinée, le PGHM avait dû intervenir une première fois fois sur le parcours de la course, pour secourir un autre trailer, blessé au genou au sommet du Pic du Gar. Le coureur âgé de 41 ans a été hélitreuillé, puis transféré à l'hôpital de Saint-Gaudens.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus