Aéroport de Toulouse : une grève des agents de sûreté risque de créer la pagaille pour les départs en vacances

Une grève des agents de contrôle de l'aéroport de Toulouse Blagnac risque de créer la pagaille ce vendredi 18 décembre. Le mouvement de protestation contre la suppression de primes devrait être massivement suivi.

Les salariés de la société Seris Airport Services à Toulouse sont appelés à la grève ce vendredi 18 décembre. Les syndicats FO et CFDT de cette entreprise chargée de la sûreté de l'aéroport Toulouse-Blagnac ont déposé un préavis de grève pour protester contre la suppression de primes. 

Le mouvement de protestation serait suivi à 100 % selon une salariée jointe par téléphone. Les agents chargés des contrôles des passagers aux tapis avant l'embarquement doivent en effet se déclarer 48 heures avant. La direction de l'entreprise a prévu de faire venir des employés d'autres régions de France pour remplacer les grévistes mais toujours selon cette salariée, à Toulouse, le système de contrôle est "très élaboré" et les agents "vont arriver sur des postes qu'ils ne connaissent pas."

Sur les réseaux sociaux l'aéroport tente de prévenir les passagers pour qu'ils prennent leurs dispositions.

Les passagers sont invités à anticiper leur venue à l'aéroport.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève économie social transports aériens transports