Le ton est donné. Alors que des agriculteurs bloquent depuis lundi les autoroutes A20 et A62 dans le Tarn-et-Garonne et que débute ce mercredi matin le blocage de la rocade de Toulouse, d'autres agriculteurs ont mené mardi soir une action autour de Muret (Haute-Garonne). 

Ils ont notamment démonté des panneaux de signalisations tout autour de la ville, les ont parfois tagués, avant de se rendre en cortège à la sous-préfecture.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.

Là, ils ont déposé les panneaux qu'il avaient arrachés sur la route et lancer du fumier dans la cour de la sous-préfecture. "C'est un prélude, un avant-goût pour demain" ont lâché les agriculteurs, évoquant le blocage de la rocade toulousaine. 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.


Dans notre région, les agriculteurs manifestent depuis plusieurs jours contre la réforme des zones défavorisées, qui diminue la surface de ces zones en fonction desquelles sont distribuées les aides notamment européennes.

Des actions de blocage ont débuté la semaine dernière à Montauban. Depuis lundi, les agriculteurs sont en action quotidienne notamment dans la Tarn-et-Garonne, bloquant l'autoroute A20 vers Limoges et Paris à Montauban et l'autoroute A20 entre Bordeaux et Toulouse à Castelsarrasin.

Certains se sont même déshabillés entièrement devant les caméras pour montrer que la réforme des zones défavorisées allait les mettre "à poil".