Baisse des APL : les offices HLM annoncent le gel des constructions

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie Martin .

Conséquence de la baisse des APL voulue par le gouvernement : 19 bailleurs de logements sociaux d'Occitanie annoncent le gel des constructions. Un bras-de-fer est engagé.

C'est une conséquence à laquelle le gouvernement n'avait peut-être pas songé...



19 bailleurs de logements sociaux de la région Occitanie annoncent le gel des constructions en cours. La raison de leur colère ? La baisse des APL (aide personnalisée au logement) annoncée par le gouvernement.



Cette décision a provoqué un véritable tollé dans la société française. Et un grand malaise chez les professionnels. "Ce n'est pas du tout un coup de bluff. C'est une mesure de responsabilité en tant que responsable de l'entreprise. C'est un peu comme dans un ménage, il y a des dépenses et des recettes. Et quand on voit que nos recettes vont baisser, il faut moins dépenser", explique Jean-Paul Coltat, directeur Général Office "Les Chalets" à Toulouse. 



Car la baisse des loyers engloutirait deux tiers des bénéfices des offices HLM, qui ont l'obligation de tout réinvestir. 



Ce bras-de-fer engagé avec le gouvernement est lourd de conséquences pour un autre acteur économique : le BTP (bâtiment et travaux publics) et ses 90 000 emplois en Occitanie. Un secteur qui refuse d'être pris "en otage" dans ce conflit.



Reportage :











Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité