Carole Delga cite leur livre pour justifier le projet de l'autoroute A69, réponse cinglante de Julia Cagé et Thomas Piketty

Publié le Mis à jour le

Dans une lettre en réponse à Thomas Brail, fervent défenseur de l'environnement et critique de l'autoroute A69, Carole Delga, présidente de la région Occitanie, expose son soutien au projet autoroutier. Cependant, sa référence au livre de Julia Cagé et Thomas Piketty suscite une réaction vive de la part des auteurs.

La lettre de Carole Delga, envoyée le lundi 11 septembre, se voulait être une réponse à Thomas Brail, militant écologiste opposé à l'autoroute A69, qui réclamait de pouvoir s'entretenir avec la présidente de la région Occitanie afin de la convaincre de l'incongruité de ce projet autoroutier.

A lire : Autoroute A69. Trois militants opposés au projet s'installent dans un arbre devant le Conseil régional d'Occitanie pour se faire entendre

Dans ce courrier, Carole Delga se dit disposée à rencontrer l'activiste mais tient à travers ces quelques lignes justifier sa ligne sur ce dossier : "Vous connaissez ma position: l’action de la collectivité régionale en faveur du projet vient en soutien des demandes constantes et répétées d’une large majorité des habitants du sud du Tarn ainsi que de nombreux acteurs économiques et sociaux et élus locaux. En tant que responsable politique, je ne peux me résoudre à une hyper métropolisation de notre pays qui concentre aujourd’hui emplois et richesses au détriment de territoires enclavés comme le bassin castrais ou mazamétain, qui a perdu plus d’un tiers de sa population en 50 ans et dont le taux de pauvreté est de 40% supérieur à la moyenne nationale."

Courrier à Monsieur BRAIL by France 3 Tarn

Pour appuyer son propos la présidente de la collectivité cite le livre de Julia Cagé et Thomas Piketty : "Il parait indispensable de placer au cœur de l’analyse le très fort sentiment d’abandon qui s’est développé depuis les années 1980/1990 au sein des bourgs et des villages, pour ce qui est de l’accès aux services publics et aux infrastructures de transports (…), avant tout au bénéfice des urbains." 

Cagé et Piketty bondissent à la citation de Carole Delga

Une reprise qui a fait "bondir" les deux auteurs de l'ouvrage. Sur X, anciennement Twitter, Julia Cagé réplique sèchement à Carole Delga.

"Oui, nous rappelons dans nos travaux qu'il est important que tous les territoires puissent bénéficier d'un accès aux services publics, y compris aux infrastructures de transport. Mais nous insistons sur l'importance du train et des transports en commun, et non des autoroutes. Surtout, en aucun cas nous ne cautionnons l'artificialisation des sols et l'expropriation des agriculteurs, et encore moins le non-respect de la démocratie locale et des décisions de justice. Au contraire, nous soulignons l'importance de la question écologique et climatiqueAinsi, comme nous l'écrivons, nous pensons que le système productif doit être transformé radicalement, notamment afin de préserver les conditions de vie et d’habitabilité de la planète pour les plus modestes."

Le 30 septembre et le 1er octobre, Carole Delga organise, avec sa majorité régionale, à Bram (Aude) "les rencontres de la Gauche". Un évènement "d'idées et de débats" mais il n'est pas sûr que la Gauche de l'élue socialiste et celle de Julia Cagé et Thomas Piketty soient en mesure de dialoguer et d'encore se comprendre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité