• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Comment concilier les riverains et les noctambules toulousains ?

Dormir ou faire la fête : pourquoi choisir ? / © France 3 Occitanie
Dormir ou faire la fête : pourquoi choisir ? / © France 3 Occitanie

Difficile parfois de cohabiter entre amateurs de soirées festives et habitants proches de bars animés. Un cafetier de Toulouse, en butte aux protestations des riverains, a eu l'idée d'une soirée un peu spéciale...

Par Marie Martin

Nicolas Martinez a repris le bar Le Concorde à l'été 2016. Après rénovation, cette institution toulousaine a rouvert, avec succès. Un peu trop d'ailleurs au goût de habitants du quartier qui se plaignent des nuisances et revendiquent le droit au sommeil. 

Le cafetier organise donc le 13 mai prochain une soirée un peu spéciale. A 21 heures, il va demander à ses clients de ne plus parler normalement mais de se mettre à chuchoter. 
Une nouvelle pratique tendance ? Pas sûr. Le patron du bar veut surtout montrer que ce n'est pas possible de passer une soirée totalement feutrée. 
Parallèlement, il a lancé une pétition pour le maintien de son activité dans des horaires normaux.

Récemment, en effet, plusieurs bars et discothèques ont été frappés de mesures restrictives à Toulouse, en réaction à des plaintes de riverains dont le sommeil était régulièrement troublé. 

Alors, est-il possible de concilier les noctambules et les défenseurs des nuits calmes ? Le problème semble difficile à résoudre...

Voir le reportage d'Emmanuel Wat et Eric Foissac, de France 3 Occitanie : 


Toulouse : difficile cohabitation entre noctambules et riverains

 

Aude : des vendanges inespérées après les inondations d'octobre 2018

Les + Lus