Concours pour entrer en 2ème année de médecine : certains étudiants ont-ils été désavantagés ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Karine Pellat

Certains candidats au concours d'entrée en médecine, qui ont choisi l'option "Droit" auraient été désavantagés. Ils dénoncent un "lissage" des notes qui les pénalise dans le classement. A Toulouse, 150 étudiants seraient concernés, sur les 1500 que compte le "Pass", parcours d'accès spécifique à la santé.

Pour ces étudiants, c'est une année très sélective. Le concours qui sanctionne cette 1ère année en fac de médecine, est une étape obligatoire à la poursuite d'études de médecine, quelle que soit la spécialité. Et l'épreuve a été quelque peu chaotique pour ceux qui avaient choisi l'option "Droit" d'après les témoignages que nous avons recueillis.

Quasiment la même épreuve qu'en 2021

Tous les étudiants en 1ère année de médecine doivent choisir une option, dite "mineure".

En mars dernier, les 150 candidats qui avaient choisi l'option "Droit" se sont retrouvés, d'après eux, devant une épreuve identique à celle de 2021, à une question près. La plupart d'entre eux ayant révisé à partir des annales des années précédentes, ils ont été quelque peu avantagés. Obtenant des notes de 19 ou même 19,75 pour certains.

Un lissage "aberrant" pour compenser l'avantage

Mais l'avantage va se transformer pour eux en désavantage. Car les candidats qui ont choisi d'autres options vont s'étonner de ce qu'ils considèrent être un traitement de faveur. Après avoir été rendues, les notes des options vont finalement être lissées, ajustées, pour ne pas trop avantager les candidats qui planchaient sur le droit.

Les résultats définitifs de l'option sont tombés mardi 24 mai. Et là, surprise, le lissage des notes, effectué selon un savant calcul, aurait pénalisé la plupart des candidats qui avaient choisi l'option "Droit".

Le père d'un candidat précise :

Ces ajustements sont aberrants. Mon fils est passé de 19,5 à 14,5 après le lissage et il a perdu 40 places au classement.

Le père d'un candidat au Pass

En étude de médecine, le classement permet de pouvoir choisir, ou pas, la formation médicale de son choix. L'enjeu est donc très important. 

Ce lissage, c'est une cuisine interne qui nous dépasse, et qui n'est pas très juste. Ce n'est pas la faute des candidats si l'épreuve donnée cette année était la même que l'an dernier !

Le père d'un candidat au Pass

Les parents des candidats qui nous ont contactés souhaitent rester anonymes. Car en médecine plus qu'ailleurs, il n'y a pas de place pour tout le monde.

La réponse de la Faculté

Les procédures de lissage des notes des mineures disciplinaires permettent d’interclasser tous les étudiants en prenant en compte leurs performances respectives au sein de chaque mineure afin de ne pas les désavantager ou de ne pas les avantager en fonction de la nature de leur mineure et des difficultés du sujet.

La Faculté de santé

   

Quant aux deux sujets identiques, ce n'est pas la Faculté de santé qui s'occupe des sujets de mineures. Ils dépendent de leur Faculté d'origine. Dans ce cas précis, il s'agit donc de la Faculté de droit, à UT1.