• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Cornebarrieu : des salariés, sous-traitant d'ATR, en grève pour protéger leur santé

ATE est spécialisé dans la peinture des carlingues d'avion. / © MAXPPP
ATE est spécialisé dans la peinture des carlingues d'avion. / © MAXPPP

Ils se mobilisent pour exiger des conditions de travail qui ne mettent pas en danger leur santé.  Ce jeudi 7 mars, les salariés d'ATE (Aéro Technique Espace), spécialisés dans la peinture aéronautique, sont en grève car ils craignent d'être intoxiqués par certains composants de la peinture. 

Par Cécile Frechinos

Les salariés d'ATE respirent-ils tous les jours des produits chimiques dangereux pour leur santé ? C'est en tout cas ce qu'estiment les employés de cette entreprise spécialisée dans la peinture aéronautique et sous traitant principal d'ATR. Ils seraient exposés au chrome VI, un composé cancérigène présent dans la peinture, et ne disposeraient pas de système de ventilation suffisant. 

Pour exiger des conditions de travail qui garantissent leur sécurité, la quasi totalité des travailleurs sont en grève ce jeudi 7 mars et leur mouvement devrait se poursuivre jusqu'à samedi 9 mars. 

Un système d'aspiration 10 fois inférieur aux normes 


Ce n'est pas la première fois que les salariés d'ATE se mobilisent pour leur santé. Depuis des années, ils s'inquiètent de respirer des produits toxiques et récemment l'inspection du travail et la Carsat ont ravivé leurs craintes. Ces deux organes de contrôle ont mis en demeure l'entreprise estimant que leur système d'aspiration était 10 fois inférieur aux normes de l'INRS (Institu National de Recherche et de Sécurité) 

Malgré ces alertes, la hiérarchie de l'entreprise reste sourde et n'aurait jusqu'alors proposé aucun nouvel aménagement des locaux. 

Les salariés espèrent que leur mouvement social permettra de faire évoluer leurs conditions de travail. 









 

Sur le même sujet

Lagune de Thau : les huîtres n'étaient pas contaminées à la salmonelle

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer