Toulouse : ils voulaient échapper à un contrôle policier, deux morts

© Maxppp
© Maxppp

Vers 3h du matin, à l'entrée de Toulouse, sur l'A68, deux hommes sont morts dans un accident après avoir tenté d'échapper à un contrôle routier de la police.

Par MP + AFP

Un dispositif d'interception avait été mis en place
"Les pompiers ont indiqué que les deux victimes étaient décédées dans un véhicule poursuivi par la police. Mais il n'y a pas eu pas eu de course poursuite. Il n'y avait aucun véhicule derrière eux", a affirmé une source policière.
Selon cette source, il y eu seulement la mise en place d'un "dispositif d'interception" parce que cette voiture avait "refusé d'obtempérer à un contrôle routier".

Entre le périphérique et le péage
L'âge et l'identité des victimes, les deux seuls passagers de la voiture, n'ont pas été communiqués.
L'accident s'est produit peu après 3h00 entre le périphérique toulousain et le péage de l'autoroute A68 dans le sens Albi-Toulouse, avaient indiqué un peu plus tôt dans la matinée les pompiers, évoquant une "course-poursuite avec la police".
En milieu de matinée, le véhicule avait été enlevé et la rambarde endommagée était en train d'être réparée, a-t-on constaté.

Le véhicule tentait de fuir
Le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule, et s'est encastré dans les barrières de sécurité, a expliqué la police.
L'une des victimes a été éjectée du véhicule, ont ajouté les pompiers.
Cet accident mortel est l'épilogue d'un contrôle routier auquel le conducteur du véhicule a voulu se soustraire avant de prendre la fuite pour une raison indéterminée.
Aussitôt, police et gendarmerie avaient installé, comme habituellement, des dispositifs d'interception tant sur l'autoroute, que sur les nationales et départementales environnantes, a expliqué cette source.
Selon la police, la recherche des fuyards a duré car ces derniers ont roulé successivement sur l'autoroute, la nationale mais aussi des départementales pour échapper aux forces de l'ordre.
Quelques secondes avant l'accident, des effectif installés sur un pont au dessus de l'A68 ont vu passer la voiture qui roulait toujours à très vive allure, a précisé cette source.
Les policiers sont arrivés sur place juste après l'accident.

Doubler sur la droite 
Tout a débuté à 2H50 quand un véhicule de la Brigade anti-criminalité (BAC) de Toulouse s'est fait doubler par la droite sur le périphérique
toulousain par une voiture roulant à très vive allure.
Les agents ont tenté, en vain, de contrôler le conducteur. Ils ont également vérifié la plaque d'immatriculation du véhicule et se sont aperçus qu'elle était fausse car elle correspondait à une voiture d'une autre marque.
Un dispositif d'interception a alors été mis en place en collaboration avec la gendarmerie, selon la police. Mais le véhicule a pris la fuite en direction d'Albi, roulant toujours à très vive allure, en passant aussi bien par des petites routes
départementales que sur l'autoroute.
Le véhicule a été repéré plusieurs fois. Quelques secondes avant l'accident, des policiers de la BAC, stationnés sur un pont au dessus de l'A68, ont vu ainsi passer la voiture. Ils ont descendu la bretelle d'autoroute, sont partis pour la rejoindre. Mais sont arrivés 45 secondes après l'accident, selon le procureur.

En milieu de matinée, le véhicule avait été enlevé et la rambarde endommagée était en train d'être réparée, a-t-on constaté.

Vidéo : le reportage de Yaël Benamou et Luc Truffert
Deux hommes se tuent en tentant d'échapper aux gendarmes
L'accident a eu lieu à l'entrée de Toulouse - Yaell Benamou et Luc Truffert


Sur le même sujet

Les + Lus