Covid : préavis de grève des enseignants pour alerter sur l'"impréparation du protocole sanitaire renforcé"

Publié le
Écrit par Dorine Conde .

Alors que le 2 novembre les élèves reprendront le chemin de l'école, les syndicats enseignants lancent un préavis de grève. Ils veulent alerter l'Education Nationale sur les conditions d'application du protocole sanitaire renforcé, détaillé le 29 octobre. 

Pour continuer à accueillir leurs élèves durant ce nouveau confinement, les établissements scolaires devront mettre en place un protocole sanitaire renforcé. Il inclut le port du masque obligatoire dès l'âge de six ans, la désinfection et la ventilation renforcées des locaux, la limitation du brassage et la distanciation physique entre les élèves. 

 



Pour les enseignants ces mesures, dévoilées ce jeudi par le gouvernement, ne sont pas satisfaisantes. Conscients des dégâts qu'a entraîné la fermeture des écoles au printemps dernier, les syndicats enseignants sont favorables à leur ouverture mais réclament de meilleures conditions sanitaires.

Un préavis de grève du 2 au 7 novembre 

Plusieurs d'entre eux, dont le SNES-FSU, ont déposé un préavis de grève du 2 au 7 novembre prochain. Ils espèrent de cette manière alerter l'Education Nationale sur les problèmes d'application de ce nouveau protocole. Pierre Priouret, secrétaire Snes-FSU de l'Académie de Toulouse déplore un manque de moyens. 

 

Le protocole est valable mais il n'y a pas de moyen pour le mettre en œuvre

Pierre Priouret, Secrétaire Snes-FSU de l'Académie de Toulouse



Pour une meilleure protection il demande que le nombre d'élèves par classe soit réduit "scolariser 35 élèves dans 40 m² ce n'est pas gérable, les classes sont des lieux propices à la contamination".



Le syndicaliste constate un manque de préparation de la part du ministère : "limiter le brassage en fixant des élèves dans une salle c'est bien, mais il faut refaire tous les emplois du temps, ça nécessite une organisation importante et on nous l'annonce au dernier moment". Afin de pouvoir préparer au mieux cette rentrée, les syndicats appellent à la décaler.

 

Les professeurs espèrent se faire entendre pour reprendre leurs cours dans les meilleures conditions et limiter au maximum la propagation du virus.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité