Crash Rio-Paris : Air France et Airbus comparaîtront en correctionnelle au mois d’octobre

Treize ans après le crash aérien qui a coûté la vie à 228 personnes de 34 nationalités différentes – dont plusieurs originaires de la région Occitanie – la date du procès a finalement été fixée. La compagnie Air France et le constructeur Airbus comparaîtront ainsi entre le 10 octobre et le 8 décembre 2022.

En 2009, 12 membres d’équipage et 216 passagers avaient péri dans le vol AF447 entre Rio de Janeiro et Paris, qui s’était crashé au milieu de l’Atlantique. Parmi eux, neuf d’entre eux étaient originaires de la région Midi-Pyrénées.

Le 26 août dernier, la justice avait décidé de renvoyer la compagnie et le constructeur devant le tribunal correctionnel. Ils seront jugés pour homicides involontaires, précise franceinfo.

Un non-lieu en 2019

Trois ans après le crash, le BEA (Bureau d’enquêtes et d’analyses) avait livré son rapport et pointé du doigt des erreurs de pilotage, mais aussi des défaillances dans l'informatique embarquée (le directeur de vol aurait en effet en partie cessé de fonctionner). Des conclusions pour certaines déjà tirées de l’étude des boîtes noires en 2009.

En 2019, les juges d’instruction avaient prononcé un non-lieu en faveur des groupes Air France et Airbus. La principale association de victimes, Entraide et Solidarité AF447, avait alors fait appel "d'une ordonnance qui insulte la mémoire des victimes".

Jean-Lou Lévi, l’avocat de Michel Mommayou, père d'une victime du Rio-Paris et originaire du Tarn-et-Garonne, s’était félicité en 2021 de la tenue d’un nouveau procès. "Cela fait maintenant douze ans que sa fille est morte et que nous avons entamé les démarches, il y a un soulagement mais la partie n'est pas finie", avait-il alors commenté.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité