Effondrement du pont de Mirepoix sur Tarn : l'adieu à Lisa

Les obsèques de Lisa, 15 ans, victime de l'effondrement du pont de Mirepoix sur Tarn, lundi 18 novembre, se sont déroulées cet après-midi en l'église de Bessières. Des centaines de personnes se sont réunies dans le silence et le chagrin.

Par Karine Pellat

Des centaines de roses blanches


Un peu avant 14 heures ce vendredi, soit plus d'une heure avant les obsèques de Lisa, ils arrivent par petits groupes sur l'esplanade Belcourt, au coeur de la petite commune de Bessières. Beaucoup de jeunes, des lycéens essentiellement qui étaient en classe avec elle au lycée agricole de Montastruc la Conseillère. Devant l'église Saint Jean Baptiste, une couronne de fleurs blanches est d'ailleurs signée 

Nous les élèves de 1ère 1, tu resteras loin des yeux, mais près du coeur

Ses amis, les yeux rougis par trop de larmes, discutent à voix basse, s'étreignent. Tous ont des fleurs à la main. Des roses blanches.
Les bouquets de fleurs s'ammoncellent, ils arrivent du village de Mirepoix sur Tarn, des voisins, du conseil municipal...
Il y a aussi une grande gerbe très touchante, c'est celle des cousines de Lisa. Sur une autre on devine la passion de la jeune victime pour l'équitation.


Une place quadrillée


L'accès à la place, devant l'église et la mairie de Bessières est très contrôlé en ce jour d'obsèques. Les forces de l'ordre sont présentes aux quatre coins de l'esplanade Belcourt. Le village de 3 000 habitants tourne au ralenti. 
Après la médiatisation de l'effondrement du pont de Mirepoix sur Tarn, la presse est tenue à l'écart, derrière des barrières métalliques.
 

Le silence et le chagrin 


Un peu après 15 heures c'est sous un ciel gris et bas que le corbillard se gare devant l'église. Sur le cercueil, encore des fleurs blanches et le portrait souriant de la jeune fille. Le silence se fait. La famille est là, réunie dans cette tragique épreuve. Plus de 150 personnes sont sur le parvis de l'église, elles n'ont pas pu entrer. A l'intérieur ils sont des centaines à être venus rendre hommage à Lisa. Parmi les personnalités politiques, Eric Oget, le maire de Mirepoix sur Tarn et Jean-Luc Raysseguier, le maire de Bessières s'étreignent. Lisa est une enfant du pays, vivant dans les deux communes, où ses parents sont installés depuis qu'ils sont séparés. 
Le maire de Mirepoix sur Tarn, très ému, a évoqué une messe poignante et très touchante.

C'est tellement horrible. C'est une catastrophe. Je ressens beaucoup de tristesse. Je vois des familles effondrées et je compatis.

A l'issue de la messe, le corbillard transportant le cercueil de Lisa est parti en direction du cimetière.


Un hommage samedi 30 novembre


Une marche blanche, avec l'autorisation de la famille, est prévue le samedi 30 novembre à 10 heures au départ de Mirepoix sur Tarn.

 



 

Sur le même sujet

Les + Lus