Elisabeth Borne, Première ministre : les premières réactions d'élus de Midi-Pyrénées

Publié le

A peine quelques minutes après la nomination d'Elisabeth Borne comme Première ministre, lundi 16 mai, plusieurs élus de Midi-Pyrénées ont réagi sur les réseaux sociaux à ce choix du président de la République.

Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, a été l'un des premiers à réagir à la nomination d'Elisabeth Borne au poste de Premier ministre, lundi 16 mai. 

"Je salue la nomination d'@Elisabeth_Borne à #Matignon, une femme compétente et rigoureuse avec qui j'ai eu plaisir à travailler sur les dossiers transport. Elle sera une interlocutrice de qualité, son parcours le démontre, notamment pour tous les enjeux de mobilité toulousains."

Entre félicitations...

Les députés de Renaissance ont été aussi prompts à féliciter la nouvelle cheffe du gouvernement. La députée du Tarn Marie-Christine Verdier-Joucla et celle de Haute-Garonne, Sandrine Mörch, n'hésitent d'ailleurs pas à partager sur le compte Twitter une photo aux côtés d'Elisabeth Borne.

"Félicitations à @Elisabeth_Borne, nommée #PremièreMinistre ce soir par le Président @EmmanuelMacron. Durant ces 5 dernières années, nous avons appris à nous apprécier et à travailler ensemble pour le bien des #Françaises et des #Français. Continuons encore 5 ans de + !" déclare Sandrine Mörch.

"Toutes mes félicitations à @Elisabeth_Borne pour sa nomination en tant que Première ministre! En tant que rapporteuse "Travail et emploi", je connais sa maîtrise parfaite des dossiers et son sens de la concertation. Tous mes vœux de réussite Madame la Première ministre!"

Jean Terlier, lui aussi député du Tarn, souligne le rôle joué par l'ancienne ministre des Transports en matière de mobilité. "Félicitations madame le Premier Ministre chère @Elisabeth_Borne pour votre nomination Nous n'oublions pas votre venue à Castres pour annoncer pérennisation de l'aéroport et aboutissement projet autoroutier Castres Toulouse par signature DUP et inscription financement dans la Loi"

... et reproches

Du côté de la Nupes, c'est surtout le rôle d'Elisabeth Borne comme ministre du Travail ou comme ministre de la Transition écologique qui est mis en avant. 

"Après l’assurance chômage, #Borne a bien l’intention de vous faire souffrir encore avec la retraite à 65 ans. Pour l’empêcher, c’est simple : la licencier en votant pour les candidats de la nouvelle union populaire aux législatives !" appelle l'eurodéputé LFI Manuel Bompard.

"Elisabeth Borne nommée Première Ministre. Que cela soit une femme est la seule bonne nouvelle. Inaction climatique, politique brutale envers les + vulnérables, c’est bien la continuité qui est annoncée. Aux législatives, changeons de cap avec #NUPES. #écologie #justicesociale" déplore Antoine Maurice, d'EELV.

Enfin d'autres, tiennent avant tout à saluer le Premier ministre sortant, Jean Castex, comme le député Pierre Cabaré, élu sous l'étiquette En Marche et non reconduit par son mouvement : "Un Premier Ministre qui traite les gros dossiers sans jamais avoir délaissé les plus petits et locaux. Que de réussites pour ma circonscription pour les Toulousains grâce à votre attention. Simplement Merci @JeanCASTEX"