• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Fram réinstalle son siège social en centre-ville de Toulouse

© AFP
© AFP

Le voyagiste, qui a été repris par l'actionnaire principal de Karavel-Promovacances en novembre dernier, a choisi de réinstaller les 250 salariés du siège en plein centre de Toulouse. Un choix "symbolique du nouveau Fram" selon la direction. 

Par Fabrice Valery

Les Toulousains avaient l'habitude de voir l'enseigne sur les fenêtres de l'immeuble de la rue Lapeyrouse, face aux Galeries Lafayette. Le voyagiste Fram qui avait en ces lieux son siège "historique" (le voyagiste a été créé en 1949 à Toulouse) va désormais s'installer de l'autre côté du Capitole, toujours en plein centre de Toulouse : Fram a signé un bail avec la société toulousaine Caso Patrimoine pour un immeuble de bureaux de 2 086 m² avec 22 emplacements de parkings extérieurs, rue Deville. Le bail prévoit l'usage de la totalité de la surface. L'immeuble est en cours de rénovation. 

Des équipes dispersées 

Fram avait déjà quitté son site historique, quand le bail était arrivé à échéance. Les 250 salariés du siège de l'entreprise étaient depuis répartis sur deux lieux, rue du Poids de l'Huile à Toulouse et dans des locaux à Cornebarrieu, près de l'aéroport. Fin juin 2016, c'est l'agence commerciale située au rez-de-chaussée de la rue Lapeyrouse, qui avait déménagé pour rejoindre les locaux voisins de la rue Alsace-Lorraine. 
Isabelle Cordier, directrice générale de Fram / © MaxPPP
Isabelle Cordier, directrice générale de Fram / © MaxPPP

Pas question de quitter Toulouse

Fram, en grande difficulté financière due notamment aux "printemps arabes", à la baisse des voyages à l'étranger et à la concurrence sur internet, a été repris en novembre dernier par LBO France, actionnaire principal du voyagiste Karavel-Promovacances, après son dépôt de bilan. 
"Il n'a jamais été question depuis de quitter Toulouse, explique la directrice générale Isabelle Cordier. Nous avons ici 250 salariés qui vivent et travaillent à Toulouse. Et même si tous nos concurrents sont à Paris, nous ne voulions pas déplacer nos équipes".

"Pour le bien-être des salariés"

Le choix de l'entreprise s'est donc porté sur les anciens locaux du GAN, rue Deville, face à la Banque de France. Actuellement en rénovation complète, ils seront livrés mi-décembre 2016. "C'est un immeuble très fonctionnel, selon Isabelle Cordier, sur trois étages, dans une rue très calme, avec même un jardin intérieur. C'est important que nous soyons bien installés, pour le bien-être des salariés. Il faut des équipes souriantes et motivées, pour produire et vendre des vacances. Et puis nous recevons aussi sur place des fournisseurs qui viennent du monde entier, hôtels, compagnies aériennes, et être situés au centre-ville de Toulouse est un atout"

Symbolique du "nouveau Fram"

8 mois après sa reprise, Fram est toujours en phase de reconstruction. "On est parti d'une société qui avait déposé son bilan, explique Isabelle Cordier, et qui a donc été à l'arrêt pendant plusieurs mois. Il y a eu une phase de rédémarrage et là nous regagnons des parts de marché, nous signons de gros partenariats. Nous avons un repreneur, LBO France, qui y croit, qui a mis beaucoup d'argent et continue d'en mettre. Le taux de remplissage de nos offres est de 95 % pour ce mois de juillet et août est plutôt bien parti. A la fin août, nous présenterons notre catalogue pour l'hiver 2016-2017. L'entreprise est de nouveau en marche et le nouveau siège social à Toulouse est symbolique du nouveau Fram". 

Sur le même sujet

Montpellier : Les profs en grève mobilisés offrent du café aux candidats au bac

Les + Lus