• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Des gilets jaunes tentent de bloquer une entreprise qui fabrique des engins explosifs près de Toulouse

Un fourgon de gendarmerie bloquait l'entrée du siège social du groupe Etienne Lacroix / © C.Romain/France 3
Un fourgon de gendarmerie bloquait l'entrée du siège social du groupe Etienne Lacroix / © C.Romain/France 3

Ce vendredi matin, une quinzaine de gilets jaunes a tenté de bloquer le site Alsetex de Muret. L'entreprise fabrique des engins explosifs pour le maintien de l'ordre. Mais les manifestants n'ont pas pu s'approcher des lieux, bouclés par la gendarmerie. 

Par J.V

A l'appel national des collectifs de blessés et contre les violences d'Etat, une quinzaine de personnes avait prévu de bloquer le site de l'entreprise Alsetex de Muret ce vendredi matin. Mais les manifestants n'ont pas pu approcher l'usine qui fabrique des engins explosifs. La gendarmerie les en a rapidement empêché. 

Plusieurs manifestants ont été emmenés dans les locaux de la gendarmerie de Muret pour des contrôles d'identités. Le siège social du groupe Etienne Lacroix devrait rester fermé toute la journée. Les membres du personnel ont été priés de rester chez eux.

Cette action à l’initiative de blessé-es, de leurs proches et de leurs soutiens visait à dénoncer les violences policières. Selon Yvan, un manifestant interrogé par notre équipe sur place : ''Cette entreprise est responsable des 2200 blessés en France et se fait de l'argent sur toutes les mutilations''.

Le reportage de France 3 Occitanie :
Des gilets jaunes tentent de bloquer une entreprise qui fabrique des engins explosifs près de Toulouse



 

Sur le même sujet

Hérault : les Gilets jaunes à la plage et une banderole anti-LBD dans le ciel entre Palavas et La Grande-Motte

Les + Lus