• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Des Gilets jaunes de Toulouse soupçonnés de préparer une attaque à l'acide contre le Tour de France

La Maison du peuple, située au 28 rue Seveso à Fenouillet (31), est un lieu de rassemblement et de lutte des Gilets jaunes toulousains. / © Google Maps
La Maison du peuple, située au 28 rue Seveso à Fenouillet (31), est un lieu de rassemblement et de lutte des Gilets jaunes toulousains. / © Google Maps

La gendarmerie a perquisitionné mercredi 17 juillet au petit matin la Maison du peuple à Fenouillet. Les soupçons d'une action contre le passage du Tour de France à Toulouse pesaient sur ce lieu de lutte des Gilets jaunes. Les militaires ont fait chou blanc.    

Par Sylvain Duchampt

Y-a-t-il un lien entre cette perquisition et l'ouverture d'une enquête en Essonne après l'achat d'une grande quantité d'acide chlorydrique ? Les enquêteurs ne répondent à cette question mais confirment être allé à la Maison du peuple, au 28 rue de Sévéso à Fenouillet, mercredi matin.

Les gendarmes de la Section de recherches (SR) de Toulouse et de la brigade de recherches (BR) de Muret sont allés perquisitionner ces locaux occupés par des Gilets jaunes et leurs soutiens depuis le 6 juin 2019. 
 

Selon nos informations, les enquêteurs soupçonnaient la préparation sur place d'une action contre le Tour de France à l'aide de produits chimiques, comme de l'acide. Les recherches se sont révélées infructueuses et aucune personne n'a été interpellée.

Les habitants du lieu ont peu goûté cette intrusion au petit matin. Dans un communiqué adressé à la presse, ils dénoncent ce qu'ils considèrent être une "police politique" dont la mission est de "taper impunément sur le Gilet". 
 

"Même si l'occupation de ce lieu se fait sans droits ni titres, il reste le domicile de cinq personnes qui, comme beaucoup d'autres, subissent la précarité et la répression d'un système injuste à bout de souffle (...) En définitive, aucune charges retenues contre nous, aucune saisie effectuée ni interpellation réalisée, le dit acide restant introuvable..."

Sur le même sujet

Collioure : une dizaine de personnes blessées par une fusée de feu d'artifice

Les + Lus