En Haute-Garonne, les élus et les organisateurs d’événements s’entraînent à prévenir le risque terroriste

Difficile aujourd'hui d'organiser le moindre événement public sans prendre en compte la menace terroriste, mais comment y faire face quand on est simple élu ou organisateur? Des modules de sensibilisation leur sont proposés en Haute-Garonne, c'est une première en France. 

Précaution indispensable : la fouille
Précaution indispensable : la fouille © France 3
L'objectif était d'améliorer la connaissance du risque terroriste et de développer une culture de sécurité chez les élus et chez les organisateurs de spectacles. 
Pour la première fois en France, la Préfecture de Haute-Garonne organise des "modules de sensibilisation", une sorte de stages à destinations de ceux qui, un jour, risquent de se retrouver brutalement confrontés à une menace terroriste. 
Des réponses pratiques sont apportées à diverses questions auxquelles ces "stagiaires"devront peut-être répondre un jour : quelles mesures pour sécuriser un rassemblement, quelles mesures pour sécuriser un site ?

Pour accompagner ces mesures, des aides financières pourront être accordées par le Fond Interministériel de la Prévention de la délinquance.

Six sessions de modules de sensibilisation sont prévues.

Vidéo : le reportage de Stéphane Compan et Eric Coorevits
durée de la vidéo: 01 min 33
module antiterrorisme




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
terrorisme
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter