Haute-Garonne : l'installation d'une usine de collecte de déchets industriels fait polémique à Muret

L'implantation d'une usine de collecte et de tri de déchets industriels à Muret fait polémique. La mairie et les habitants ne font pas confiance à l'industriel porteur du projet. Ils estiment que des risques sanitaires existent.

L'usine de collecte serait implantée dans la zone du Sans Souci à Muret
L'usine de collecte serait implantée dans la zone du Sans Souci à Muret © France 3 Occitanie
L'entreprise Chimirec Socodeli a obtenu l'autorisation de s'installer à l'entrée de Muret dans une zone industrielle. Mais le maire et des habitants du secteur se mobilisent contre le projet. Ils pensent que ce site de recyclage de déchets industriels peut être dangereux.

L'industriel, Didier Gauthier, spécialisé dans la gestion des déchets, a revu son projet à la baisse. Objectif : calmer les esprits. Il rappelle que les déchets ne feraient que transiter. "En aucun cas, ce site n'a vocation à devenir un lieu de stockage. C'est une gare de triage".

Huiles et liquides usagés


L'objectif serait de collecter les déchets de l'agglomération toulousaine, qui sont acheminés pour l'heure dans une usine du groupe à Carcassonne.

D'après lui, 950 tonnes d'huiles de vidange, de liquide de refroidissement et de batteries usagées seraient triés et valorisés sur le site chaque année. 3 millions d'euros ont été investis. Le directeur estime qu'il y a 30 emplois à la clé et des garanties de sécurité, notamment concernant les incendies. 


Santé des habitants


Mais ces engagements ne rassurent pas les maires des communes environnantes comme Roques ou Saubens, et surtout celle de Muret sur laquelle se trouve l'usine. Même si elle est située dans la zone industrielle du Sans Souci, son implantation est une réelle préoccupation.

Pour les opposants, malgré deux enquêtes publiques, la concertation a été insuffisante. Ils estiment que ce projet menace la santé des habitants qui vivent à proximité.  Ils ont formé un collectif et veulent recourir à la justice.

En vidéo, le reportage de Corinne Lebrave et Eric Coorevits


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société polémique pollution
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter