Haute-Garonne : le premier secrétaire du Parti Socialiste local quitte ses fonctions

Publié le

Bien qu'il abandonne son poste à la fédération locale du PS, Sébastien Vincini précise néanmoins qu'il demeure "engagé" pour la Haute-Garonne, dont il est élu, et pour le Parti Socialiste.

Sébastien Vincini n'est plus le premier secrétaire fédéral du Parti Socialiste de la Haute-Garonne. Alors qu'il exerçait cette fonction depuis 2014, celui qui est par ailleurs maire de Cintegabelle et premier vice-président du conseil départemental de Haute-Garonne, a décidé d'y mettre un terme, ce jeudi 19 mai 2022.

Un engagement "global"

Le conseil fédéral devrait entériner cette décision dans la soirée, puis mettre en place une direction provisoire avant que les instances ne soient totalement renouvelées lors du prochain congrès fédéral. 

Porte-parole de la candidate socialiste, Anne Hidalgo, aux dernières élections présidentielles, et engagé auprès de Olivier Faure pendant les tractations pour la "Nouvelle union populaire écologique et sociale" aux Législatives, Sébastien Vincini explique qu'il reste "engagé" pour le parti à la rose. 

Que les choses soient claires : je suis plus que jamais engagé pour la Haute-Garonne et pour le Parti Socialiste.

Sébastien Vincini

communiqué de presse

"Fidèle à l’adage "penser global, agir local" , je suis profondément déterminé à mieux
comprendre les douleurs et les maux de notre société, à davantage m’y confronter, pour servir du mieux possible la refondation du PS dans le dialogue respectueux au sein de la gauche" détaille-t-il dans un communiqué de presse publié le jeudi 19 mai.

Très impliqué au sein de la NUPES, le maire de Cintegabelle, souhaite désormais s'atteler à refonder le Parti Socialiste, affaibli par des scores historiquement faibles lors des dernières échéances électorales. "Peser à nouveau" et "gagner des élections" au nom du PS, tout en quittant ses fonctions partisanes locales, tel est son nouvel objectif.