• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Huit maires du nord-ouest toulousain ne veulent plus des bouchons causés par la zone de l'aéroport de Blagnac

La circulation est devenue très difficile dans les rues de Blagnac. / © F. Desse / France 3 Occitanie
La circulation est devenue très difficile dans les rues de Blagnac. / © F. Desse / France 3 Occitanie

Les habitants du nord-ouest toulousain n'en peuvent plus des bouchons occasionnés par leur proximité avec la zone de l'aéroport de Blagnac. Huit maires des villes du secteur ont décidé de relayer leur colère auprès des décideurs. Ils demandent des travaux routiers d'envergure.

Par Laurence Boffet

La plateforme aéroportuaire de Toulouse est un poumon économique certes, mais un poumon congestionné de point de vue de la circulation. Une saturation de voitures qui agace les habitants des communes alentour. Ils ont lancé une pétition il y a plusieurs mois pour réclamer des aménagements routiers. Ce jeudi, les maires de huit communes du secteur ont décidé de relayer à leur tour cette colère. Ils en appellent aux décideurs pour lancer au plus vite des travaux d'aménagement routier. Ils souhaitent les inscrire dans le futur plan d'aménagement routier toulousain.
 

Trop de voitures au quotidien

1,154 million de déplacements par jour dans le nord-ouest toulousain. C'est trop pour les maires de huit communes du secteur. Ils réclament d'urgence des travaux routiers d'envergure. Premier objectif des élus : obtenir le prolongement de la route départementale 902 à Aussonne et Seilh. Car selon eux, là où il a déjà été réalisé, les effets ont été immédiats. "On a inauguré il y a quelques semaines le prolongement jusqu'au rond-point du sud de Seilh" explique ainsi le maire de Beauzelle, Patrice Rodrigues, "et nous avons vu tout de suite que les bouchons n'étaient plus là, donc aujourd'hui, Beauzelle a une entrée pacifique". Ce que réclament les maires, c'est aussi "un échéancier, un budget, un calendrier de réalisation" comme le souligne le maire de Blagnac, Jospeh Carles.
 

Deux pétitions valent mieux qu'une ?

Il y a 18 mois, les habitants du secteur ont lancé une pétition citoyenne qui réclame elle aussi le prolongement de la route départementale 902. Elle compte à ce jour un peu plus de 9 000 signatures. Avec la leur, les élus espèrent eux en toucher près de 100 000.

Voyez le reportage de Marie Martin et Frédéric Desse:
Huit maires du nord-ouest toulousain ne veulent plus des bouchons causés par l'aéroport de Blagnac


 

Sur le même sujet

Blaquart (Nîmes olympique) et le bâton de bourbotte

Les + Lus