• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'UNEF refuse que 2600 étudiants se voient attribuer la note 10 sur 20 à un examen d'anglais

L'Unef proteste devant les locaux du Conseil d'Administration de l'Université / © Julie Valin France 3
L'Unef proteste devant les locaux du Conseil d'Administration de l'Université / © Julie Valin France 3

2600 étudiants issus de plusieurs filières, qui n'ont pas pu passer leur examen d'anglais pour un problème de bug informatique dans le planning des amphis, ont obtenu une note de 10/20 par défaut. L' UNEF a appelé à un rassemblement devant le Conseil d'Administration de l'Université.

Par Michel Pech

La décision de l'administration fut d'annuler l'évaluation d'ANPO (Anglais) et de donner la note de 10/20 à l'ensemble des étudiants pour le contrôle terminal en supprimant les notes du contrôle continu. Même si les étudiants ont la possibilité de passer aux rattrapages afin d'avoir une meilleure note, cela les pénalise dans le sens ou le passage aux rattrapages sera notifié dans leur dossier et ou les notes du contrôle continu ne sont pas prises en compte.

Ce mardi, des étudiants se sont réunis devant le Conseil d'Administration de l'Université.

Les demandes de l'UNEF
  • L'UNEF revendique donc la prise en compte de la note de contrôle continu si celle ci est supérieure à 10/20 et l'attribution automatique de la note de 10/20 dans le cas où la note du contrôle continu serait inférieure à la moyenne.
  • L'UNEF demande le remboursement des frais de déplacement pour les éétudiants étant en contrôle terminal et habitant loin de l'université qui on su se délacer pour rien jeudi dernier pour qu'il puisse se rendre à l'épreuve de rattrapage d'ANP.
  • L'UNEF revendique que l'Université donne à chaque étudiant un justificatif à mettre dans son dossier afin d'expliquer les raisons de cette décision administrative et de justifier l'éventuel passage des étudiants aux épreuves des rattrapages.
L'administration cherche une voie de conciliation
Il semblerait que l'administration, bien consciente de sa responsabilité, soit prête à des concessions pour apaiser les étudiants.
Mercredi, les syndicats étudiants, les professeurs d'anglais et l'administration de l'Université vont se réunir encore une fois.
L'administration, selon nos sources, retiendrait la note du contrôle continu du premier semestre.

Vidéo : le reportage de Julie Valin et Virginie Beaulieu
La moyenne obligatoire

A lire aussi

Sur le même sujet

Feu de garrigue le long de l'autoroute A9

Les + Lus