• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La “marche à blanc” du tramway toulousain

© MaxPPP
© MaxPPP

Tisséo va effectuer des essais, "une marche à blanc", de rames sur la ligne T2 à Toulouse du 31 mars au 10 avril. Ces rames ne transporteront pas de passagers.

Par Michel Pech

Une rame sur trois 
Dans le cadre de la marche à blanc de la future ligne T2, du 31 mars au 10 avril 2015, une rame sur trois au départ de Palais de Justice fait son terminus à la station Ancely.
Arrivé à la station Ancely, aucun passager ne doit rester à bord de ces rames.

La marche à blanc, comment ça marche ?
Cette deuxième phase de la marche à blanc qui débute le 31 mars, permet de tester les nouveaux tableaux de marche (TM), les temps parcours et la
régularité en circulation réelle. A cette occasion, sera également mise en place l’augmentation de la fréquence de passage des rames à 5’ sur le tronc
commun (au lieu de 7’30 aujourd’hui), ce qui permettra de procéder si nécessaire aux derniers réglages de la circulation (fluidité aux carrefours, timing des feux tricolores,…).

Concrètement, six rames sont injectées dans le carrousel
Elles circulent de l’ouverture à la fin du service commercial entre les terminus Palais de Justice et Aéroport. Les voyageurs peuvent donc emprunter ces rames de la station Palais de Justice jusqu’à la station Ancely, celles-ci mentionnent sur leur bandeau lumineux : T1/ANCELY.
A partir de la station Ancely, les rames qui continuent leur parcours vers Aéroport doivent êtrevides, les voyageurs doivent descendre à Ancely (et éventuellement prendre la rame suivante s’ils souhaitent poursuivre leur voyage vers Aéroconstellation) 

Sur le même sujet

Des enseignants manifestent avec les "gilets jaunes"

Les + Lus