Lac de la Thésauque : sept riverains refusent les toboggans géants du water jump

Les sept résidents auraient préféré un golf, c'était plus chic et plus valorisant pour leurs maisons. / © France 3
Les sept résidents auraient préféré un golf, c'était plus chic et plus valorisant pour leurs maisons. / © France 3

Au Lac de la Thésauque entre Nailloux et Montgeard, l'agrandissement d'une base de loisirs fait polémique. Le projet d'installation de toboggans géants (waterjump) inquiète les riverains qui craignent les nuisances sonores et la détérioration du site.

Par Michel Pech

Depuis 2 ans, le lac accueille une base de loisirs avec pédalo, paddle, jeux sur l'eau pour toute la famille, baignade autorisée.
Le gérant souhaite installer un water jump. Le water jump est une succession de toboggans permanents s'élevant jusqu'à 13 mètres de haut. On y glisse avec ou sans planche.

Un collectif de riverains tente de stopper le projet. 
Selon eux, ce waterjump va transformer deux hectares d'espace naturel en espace de loisirs, va privatiser une partie de la rive et va donc nuire à l'environnement 

Un water jump, c'est moins chic qu'un golf
Soutenu par la communauté de commune,le gérant espère pouvoir développer son projet et dénonce les arguments des riverains.
Selon lui,  les véritables raisons des riverains sont ailleurs. Il y avait un projet de golf, ils avaient spéculé dessus. Ils ont construit de belles maisons. Les sept résidents riverains craignent la foule populaire et bruyante. Un golf, c'est plus esthétique et c'est plus chic.

La base accueille jusqu'à 250 personnes par jour. Avec ce projet, le gérant compte au moins doubler la fréquentation.

Vidéo : le reportage de Martin Vanlaton et Eric Foissac
Lac de la Thésauque : les riverains refusent les toboggans géants du water jump
Au Lac de la Thésauque entre Nailloux et Montgeard, l'agrandissement d'une base de loisirs fait polémique.  - Vanlaton / Foissac

Sur le même sujet

A Toulouse, votre sapin de noël livré à vélo

Près de chez vous

Les + Lus