• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le budget du TFC en quelques chiffres

Olivier Sadran assumera ses responsabilités / © Maxppp
Olivier Sadran assumera ses responsabilités / © Maxppp

Après le match cauchemar contre Rennes, la relégation du club toulousain en ligue 2 apparait comme pratiquement inévitable. Une descente qui entrainera une chute des revenus financiers du club toulousain. Le budget pour cette saison se monte à 30 millions d'euros.

Par Julien Leroy + MP

En 2001, Olivier Sadran reprend le club en dépôt de bilan.

Budget pour cette saison 2015/2016 : 30 millions d'euros.
Soit une diminution de 2 millions par rapport à 2014/2015

En 7 ans, le budget du TFC est passé de 50 à 30 millions d'euros (de la saison 2009/2010 à 2015/2016).
Par rapport aux autres clubs de Ligue 1, le TFC se classe 13e cette année (sur 20). Il fait jeu égal avec Lorient (30 M€) et Reims (31 M€)
En terme de droits TV, le TFC a touché en 2014/2015 un peu plus de 17,6 millions d'euros.
S'ils descendent en Ligue 2, les Violets pourront espérer 5 millions d'euros maximum.

Les principaux sponsors/partenaires du TFC :
  • Triangle Intérim demeure le principal sponsor des Violets
  • LP Promotion, partenaire depuis 8 ans
  • Prévoir Assurances
  • Groupe De Boussac Automobiles qui commercialise les véhicules de la marque Volkswagen dans le Sud-ouest
  • Natur'House, Orange, Banque Populaire, Groupes IGS, Intermarché, Dépêche du Midi, Quick, FootKorner, Caisse D'Epargne
Au total, 18 partenaires pour un sponsoring qui s'élève à 5,5 millions d'euros (chiffre 2014)

La billetterie rapporte 2,3 millions d'euros (chiffre 2014)
Le TFC termine régulièrement la saison avec 8 à 10 millions de déficit. Une situation qui le contraint à vendre ses meilleurs joueurs. Le transfert de Serge Aurier a permis de ramener 10 millions d'euros
Par ailleurs, Oliver Sadran a déclaré en 2015 que "le TFC dispose de 12 à 13 M€ de fonds propres pour nous permettre de supporter quelques aléas"

(Sources : LFP, FrancetvInfo, La Tribune)

Le site web LesViolets.com rappelle que l'ère de Dominique Arribagé a couté très cher au club.
"En une année, Dominique Arribagé a dirigé 43 matchs du TFC (37 de Ligue 1, 4 de Coupe de la Ligue et 2 de Coupe de France).
Or, Dominique  Arribagé ne possède pas le diplôme minimum pour diriger une équipe professionnelle : le BEPF. Le club a ainsi dû payer une amende de 10 000 euros par match, soit au total 430 000 euros depuis la nomination de Domi"


Sur le même sujet

Perpignan-Rungis : le train des primeurs finalement suspendu jusqu'au 1er novembre

Les + Lus