Cet article date de plus de 7 ans

Les gardiens de prison bloquent la maison d'arrêt de Seysses près de Toulouse

La maison d'arrêt de Seysses (Haute-Garonne) a été bloquée pendant plus de 2 heures ce mercredi matin par des gardiens de prison qui protestent contre l'arrêt des fouilles systématiques des détenus. 
La maison d'arrêt de Seysses près de Toulouse
La maison d'arrêt de Seysses près de Toulouse © Lionel Bonaventure / AFP
Une quinzaine de surveillants ont bloqué ce matin vers 6 heures la maison d’arrêt de Seysses, près de Toulouse.
A l’appel du syndicat UFAP-Unsa, les agents manifestaient contre l’article 57 de la loi pénitentiaire 2009. Cet article ne rend plus systématique les fouilles à l’issue des parloirs.

« Depuis le 2 septembre, les détenus sont fouillés une fois sur trois seulement. Les portiques ne détectent pas les stupéfiants, portables et autres couteaux céramiques. C’est donc la sécurité de l’établissement et la notre qui sont en jeu » déclare Jean-Christophe Sanchez, délégué UFAP Unsa à Seysses.

A 8h30, les manifestants ont été délogés par les gendarmes qui souhaitaient extraire des détenus pour les escorter au tribunal.
De nouveaux mouvements sont annoncés pour la semaine prochaine.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social