Cet article date de plus de 7 ans

Les syndicats de police mobilisés en Midi-Pyrénées contre le "manque de moyens"

Les syndicats de gardiens de la paix ont organisé mercredi des rassemblements dans les principales villes de la région afin de dénoncer un "manque de moyens". Près de 500 policiers y ont participé.
Le rassemblement toulousain des policiers en colère
Le rassemblement toulousain des policiers en colère © France 3 Midi-Pyrénées

Une fois n'est pas coutume, les organisateurs et la police sont d'accord sur les chiffres. D'une seule voix, d'une seule, ils indiquent donc que près de 500 policiers ont participé au mouvement en Midi-Pyrénées. Ils étaient devant leur direction départementale de la sécurité publique 200 à Toulouse, 50 à Rodez, Albi et Montauban, 70 à Tarbes et 15 à Foix et Auch.  Comme dans toute la France, les policiers se sont mobilisés en Midi-Pyrénées pour dénoncer leurs conditions de travail "qui se détériorent dramatiquement", réclamant "des moyens en matériel et en effectifs".
"Avec des recrutements de 400 policiers par an, on ne rattrapera jamais le retard. (...) Il faut un plan Marshall sur la sécurité", affirment les syndicats. Lesquels fustigent également la "stigmatisation" des policiers et gendarmes avec le port d'un matricule sur leurs uniformes depuis le 1er janvier. 

Le reportage en immersion dans la manifestation de Marc Raturat et Frédéric Desse :

durée de la vidéo: 01 min 26
Au coeur de la manifestation toulousaine


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police social archives