Ligue 1 : Toulouse cale face à la lanterne rouge Lorient (1-1)

Publié le Mis à jour le

Le TFC a perdu l'occasion de ramener 3 points de Bretagne mercredi soir lors de la 24è journée du championnat de football de Ligue 1. Après avoir pourtant dominé la première période et ouvert le score, les Violets ont baissé les bras en 2è mi-temps et laissé les Lorientais égaliser.

durée de la vidéo: 01 min 24
Match nul 1 à 1 du TFC face à la lanterne rouge Lorient
A l'exception du ballon envoyé dans le fond des filets de Lorient à la 24è minute par la nouvelle recrue Andy Delort, qui signait du même coup son deuxième but en deux matches, les Toulousains n'ont pas su exploiter leurs autres occasions.

Ils ont ainsi largement dominé la première période et aurait pu se mettre à l'abri d'un retour lorientais, grâce à plusieurs occasions très nettes, notamment à la 30è minute si le poteau n'avait pas renvoyé un tir de Martin Braithwaite. 

Mais les Violets sont complètement passés à côté de la seconde période, jusqu'à se faire rattraper au score avec l'égalisation à la 60 è minute de l'attaquant lorientais Marvaux

Avec 30 points, les Toulousains se classent à la 10è place du championnat au terme de la 24è journée. Ils ne sont parvenus à gagner qu'une seule de leurs sept dernières rencontres (4 défaites, 2 nuls) dimanche au Stadium dernier face à Angers sur le score de 4 à 0.

ILS ONT DIT :

Pascal Dupraz (entraîneur de Toulouse): "On fait une première mi-temps parfaitement maîtrisée, mais pas assez car on laisse l'équipe de Lorient dans la partie, alors qu'on aurait dû mener de plusieurs buts d'écart. Mais quand on a les pieds farcis, c'est dur. La deuxième mi-temps, qui aurait dû être seulement anecdotique, a été compliquée. C'est comme ça quand on ne respecte pas le football. On a des joueurs pétris de talent, mais on manque d'efficacité. Ce match, on n'aurait dû le gagner, on aurait dû mener 4-0. On change de visage parce qu'on n'enfonce pas le clou, parce que Lorient n'est pas une équipe de faire-valoir. C'est un deuxième match dans la semaine avec un jour de récupération en moins par rapport à notre adversaire. Je suis extrêmement déçu. Avec le recul, je pourrais certainement dire qu'on a pris un point et je saurais m'en contenter".

Bernard Casoni (entraîneur de Lorient): "Faire deux mi-temps différentes pour nous, ça n'est pas nouveau. Nous ne faisons souvent qu'une mi temps par match, et c'est un problème sur lequel il nous faut réfléchir. On ne peut pas toujours partir avec un handicap. En première période, on a frôlé la correctionnelle. Dans la deuxième, on aurait pu l'emporter. Après, on s'est mis vers l'avant et automatiquement toutes les qualités des joueurs se sont révélées. Mais ça reste deux points de perdus, même si on dédramatise le résultat pour se concentrer sur les moyens pour y arriver. À Lille, c'était bien, à domicile ça demande plus d'intentions. Mais on avance, même si au niveau comptable, on aurait préféré avoir deux points de plus. On a encore des solutions à trouver, surtout pour nos entames de matches. Parce que dans tous les cas, ça va être une lutte jusqu'au bout pour nous".