Cet article date de plus de 3 ans

Ligue 1 : Toulouse rallume le feu face à Caen

Toulouse s'est imposé à domicile face à Caen (2-0) et mis un terme à six matchs consécutifs sans victoire samedi à l'occasion de la 17e journée de L1.
© Pascal Pavani/AFP
Cette première victoire depuis le 21 octobre dernier à Angers (1-0), la cinquième cette saison, permet à Toulouse de sortir de la zone rouge (16e) et de céder sa place de barragiste à Lille, battu un peu plus tôt dans la journée sur la pelouse du PSG (1-3).
Caen enchaîne de son côté un quatrième match consécutif sans victoire à l'extérieur et rentre dans le rang (8e).

Au cours d'une première période équilibrée, Toulouse aurait pu bénéficier d'un penalty après un accrochage de Djiku sur Gradel (17), avant de se faire peur sur un duel perdu par Santini, pourtant en position idéale devant Lafont (34).

Écarté par Dupraz pendant deux matches après plusieurs prestations ternes, Imbula a réalisé sa meilleure prestation depuis son arrivée à Toulouse,
mais la passe du milieu de terrain était mal exploitée par Delort, seul face à Vercourte (35).

Au retour des vestiaires, Caen, dix-neuvième attaque de L1 (11 buts), touchait la barre sur une frappe de Nkololo à la réception d'un centre de Rodelin (59).

Le tournant du match ? Deux minutes plus tard, Toivonen profitait d'un cafouillage dans la surface pour forcer le verrou caennais d'une frappe contrée dans ses propres buts par Da Silva (1-0, 61e).

Après trois échecs consécutifs dans le même exercice lors des trois dernières journées, Toulouse faisait ensuite le break sur un penalty transformé par Gradel après une faute de Da Silva sur l'international ivoirien (2-0, 74e).

Un  bol d'air bienvenu pour Dupraz et ses hommes que ces derniers devront confirmer mardi en 1/8e de finale de la Coupe de la Ligue, toujours au Stadium, face à Bordeaux, une autre équipe à la peine depuis le début de la saison.

Voir le résumé de la rencontre par Serge Djian et Virginie Beaulieu, de France 3 Occitanie : 

durée de la vidéo: 01 min 32
Foot-Ligue 1 : TFC-Caen

 

Ils ont dit...
Patrice Garande (entraîneur de Caen) : "On a une emprise sur le match, on joue bien, on se crée des opportunités mais on ne marque pas et sur notre première erreur défensive on prend ce but. C'est bien fait pour nous. On ne met pas ces buts et ce qui m'embête c'est que je ne sens pas chez mes joueurs cette volonté de tuer les matchs quand on les maîtrise. On manque de hargne. On sait que l'on a un problème d'efficacité offensive et il va falloir le régler. Bien jouer ne suffit pas".

Mickaël Debève (entraîneur-adjoint de Toulouse,  il a remplacé Pascal Dupraz - "qui a du quitter le Stadium dés la fin du match pour raisons personnelles" selon le club - en conférence de presse d'après match) : "C'est une belle victoire. Très importante pour le club. Il faut souligner la solidarité des joueurs qui ont tout donné pour aller chercher ces trois points qui nous font beaucoup de bien. Dans un match fermé, face à une équipe de Caen bien organisée, les joueurs ont fait preuve d'abnégation. Ils ont été récompensés. Pascal Dupraz les a félicité à la fin de la rencontre. On a des joueurs de qualité, la saison est encore longue et il faut continuer comme ça".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport ligue 1 tfc