Logements sociaux : la maire de Pechbonnieu dépose un recours après sa mise sous tutelle

Illustration de chantier / © MaxPPP
Illustration de chantier / © MaxPPP

Sabine Geil-Gomez, la maire de Pechbonnieu a décidé de déposer un recours gracieux auprès du Préfet de Haute Garonne après sa mise sous tutelle qui lui impose de faire construire plus de logements sociaux sur sa commune. 

Par J.V

En fin de semaine dernière, on apprenait que trois communes autour de Toulouse (Pechbonnieu, la Salvetat Saint-Gilles et Castelmaurou) faisaient l'objet d'un arrêté de carence du Préfet de Haute Garonne pour ne pas avoir rempli les objectifs en matière de construction de HLM.
Un arrêté qui donne le droit aux services de l'Etat d'intervenir directement dans les affaires desdites communes, s'agissant d'urbanisme. Furieuse de cette décision, Sabine Geil-Gomez a décidé de déposer un recours gracieux. Il sera envoyé au Préfet en fin de semaine. 

La maire de Pechbonnieu explique : "Si nous ne sommes pas entendus (mais pour celà il faudrait être écouté) il sera suivi d'un recours auprès du Tribunal administratif".
Sur les réseaux sociaux, la maire de la commune a qualifié cette mesure ''d'injuste et d'inacceptable'' :



Un courrier envoyé à Emmanuel Macron

Sabine Geil-Gomez a également l'intention d'envoyer un courrier au Président de la République. ''Emmanuel Macron est venu à Pechbonnieu pendant sa campagne électorale et a visité la maison de retraite pour handicapés et le centre Alzheimer. Nous nous étions justement entretenus sur ces sujets et la réussite de la mixité sociale et de l'inclusion des personnes en difficultés ou handicapées sur notre commune."

Depuis 2002, la loi Solidarité et Renouvellement Urbains (SRU) impose aux communes de plus de 3 500 habitants d'avoir 20 % de logements sociaux. A Castelmaurou, il n'y en a que 6,42%, à la Salvetat Saint Gilles, 10,69% et à Pechbonnieu, 12,72%.

Les trois communes vont devoir aussi s'acquitter d'amendes : 60 000 euros pour Pechbonnieu, 30 000 pour Castelmaurou, 50 000 pour La Salvetat Saint-Gilles.

Sur le même sujet

Montpellier : le Camion du coeur, plus qu'un repas, un réconfort

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne