Le maire de Bruguières (31) opposé à la limitation de vitesse sur l'A62 au nord de Toulouse

La limitation de vitesse est effective depuis novembre 2017. / © MaxPPP
La limitation de vitesse est effective depuis novembre 2017. / © MaxPPP

Depuis fin novembre 2017, la vitesse sur l’A62, entre le péage nord de Toulouse et la sortie Saint-Jory, est limitée à 110 km/heure. Une décision que dénonce le maire de Bruguières (31), qui vient de déposer un recours gracieux contre l’arrêté préfectoral. 

Par Marie Martin

Une mesure discriminatoire, c'est ainsi que Philippe Plantade qualifie la limitation à 110 km/heure du tronçon Toulouse-Saint-Jory de l'A62.

Le maire de Bruguières, commune au nord de Toulouse, estime qu'il y a double punition. Non seulement ce tronçon est le seul de l'agglomération toulousaine à être touché par la limitation mais avec la hausse des tarifs de péage qui s'annonce, l'automobiliste est "sanctionné" deux fois. 

Philippe Plantade vient donc de déposer un recours gracieux contre l'arrêté préfectoral autorisant cette limitation de vitesse. Pour lui, les choses sont simples. Soit cette réduction a un impact sur la pollution, et dans ce cas, tout le monde doit être concerné. Soit le tronçon concerné doit revenir à 130 kms/heure. 

L'élu n'exclut pas de saisir le tribunal administratif. Au nom de l'inégalité de traitement de tous les usagers. 

Voir le reportage de Stéphane Compan et Luc Truffert, de France 3 Occitanie :

Haute-Garonne : le maire de Bruguières ne veut pas de la limitation de vitesse à 110 kms/h entre Toulouse et Saint-Jory

 

Sur le même sujet

Théza (66) : la conductrice du car scolaire du drame de Millas entendue plusieurs heures par 2 juges

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés