Manchester City futur actionnaire du Toulouse Football Club ?

Le groupe propriétaire du club champion d'Angleterre en titre est en discussion avec le TFC pour participer à une augmentation de capital de l'ordre de 20 %. 

Manchester City champion d'Angleterre en titre
Manchester City champion d'Angleterre en titre © MaxPPP
Le président du Toulouse Football Club Olivier Sadran n'a pas voulu donner le nom du "très grand club européen" avec lequel il est en discussion actuellement pour participer une augmentation de capital du TFC à hauteur de 20 % : il s'agit de Manchester City, le champion d'Angleterre en titre. 

Selon nos informations, les discussions sont même bien avancées, une délégation de Manchester City Group s'étant récemment rendue sur place, à Toulouse, pour visiter les installations du TFC. 


Présidé par Khaldoon Al Mubarak, propriété du groupe uni d'Abou Dhabi (Emirats Arabes Unis) et managé par Pep Guardiola, Manchester City n'est pas seulement un club phare de Premier League en Angleterre. C'est aussi un groupe qui possède des parts dans les clubs de Yokohama au Japon, de Melbourne en Australie et surtout du New York City FC et plusieurs autres participations notamment dans le club espagnol de Gérone.

Le club anglais évolue au Manchester Etihad Stadium, du nom de la compagnie aérienne d'Abu Dhabi. Un lien, peut-être pas anodin, avec le monde de l'aéronautique que connaît bien Olivier Sadran, le propriétaire du TFC, mais surtout patron d'une multinationale, qui travaille notamment dans les services aux compagnies aériennes.

Des internautes supporters ont aussi remarqué, comme un clin d'oeil, que le nouveau logo du TFC, dévoilé ce lundi et qui met en valeurs les armes de la ville, avait... d'étonnantes ressemblances avec celui de City

Un autre point commun entre City et le TFC est plus discret : le groupe britannique compte parmi son staff d'entraîneur un certain... Erick Mombaerts, qui a travaillé au TFC de 1999 à 2006.

Actionnaire minoritaire du TFC, Manchester City en deviendrait pourtant un acteur majeur : selon Olivier Sadran, le Toulouse FC pourrait en tirer avantage en matière de marketing, de recrutement et de direction de jeu.

Le président du TFC a indiqué lundi que l'on serait fixé sur ces discussions avant la fin septembre. Plus très longtemps à attendre donc. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tfc football sport ligue 1