La mère de Tizio, le bébé enlevé à l'hôpital Purpan de Toulouse, lance un appel à l'apaisement

© MaxPPP
© MaxPPP

La mère de l'enfant s'est exprimée par le biais de son avocate. Vendredi dernier, un nourrisson de deux mois était enlevé par son père à l'hôpital des enfants avant d'être retrouvé le lendemain soir dans l'Aude. 

Par Emmanuel Wat

L'alerte enlèvement avait été déclenchée après la disparition du bébé. Tizio était soigné à l'hôpital des enfants de Toulouse. Le père est aujourd'hui poursuivi pour "soustraction d'un mineur par ascendant" et "privation de soins et d'aliments".

La mère de Tizio ne s'est pas constituée partie civile. Elle s'est exprimée par l'intermédiaire de son avocate.

Selon Me Sara Khoury, la mère âgée de 41 ans considère que l'enlèvement était "un geste d'amour d'un père pour son fils".

Dans un communiqué, l'avocate explique que "la famille aspire à retrouver du calme pour accompagner au mieux Tizio dans son parcours de soins et laisser l'équipe de l'hôpital Purpan élaborer avec les parents un projet médical en toute sérénité".

Mardi, l'avocat du père avait invoqué la même motivation, en expliquant qu'il s'agissait de "l'acte d'amour d'un père désespéré".

La mère de Tizio s'exprime par le biais de son avocate



Sur le même sujet

Languedoc et Roussillon : les 1.900 couacs de la suppression de la carte SNCF

Les + Lus