Affaire Lola : à Toulouse, le RN et le parti d'Eric Zemmour derrière les rassemblements en hommage à la jeune fille

Lola, 12 ans a été tuée vendredi 14 octobre à Paris dans des conditions atroces. Ce meurtre a suscité une vive émotion dans le pays. À Toulouse (Haute-Garonne), RN et Reconquête organisent 2 rassemblements, alors que les parents de l’enfant ne veulent "aucune récupération politique".

Après le meurtre de leur petite fille, les parents de Lola sont allés se réfugier dans le Pas-de-Calais où travaille leur famille. Par l’intermédiaire du maire du village de Fouquereuil (62), ils affirment qu’"ils ne souhaitent aucune récupération politique". 

Pourtant à Toulouse (Haute-Garonne) comme un peu partout en France, des rassemblements sont organisés pour Lola. Derrière eux, des partis politiques comme Reconquête d'Eric Zemmour ou le Rassemblement National. De fait, il s'agit bien de récupération politique.

Le Rassemblement National, au Conseil régional

Dans la Ville rose, un rassemblement est déjà programmé ce jeudi à 18h30 devant l’Hôtel de Région. C’est Julien Leonardelli, conseiller régional d’Occitanie et patron du Rassemblement National en Haute-Garonne qui en est à l’initiative. Dans un communiqué, il précise "avec mes collègues élus régionaux du Rassemblement National d'Occitanie, nous vous invitons ce jeudi 20 octobre à 18h30 devant le Conseil Régional de Toulouse, 22 bd du Maréchal Juin, pour un rassemblement en hommage à la petite Lola".

Sur Twitter, l’élu dénonce l’immigration massive, le laxisme généralisé et l’incompétence politique…

Reconquête, dans son coin...

Autre formation politique à s’engouffrer dans ce fait divers, Reconquête, le parti d’Eric Zemmour. À Toulouse, ses partisans sont à l’initiative d’une mobilisation prévue vendredi 21 octobre à 19h00 devant le palais de justice.

Une récupération politique qui passe mal

Cette récupération politique est largement critiquée. À l'Assemblée Nationale, lors des questions au gouvernement, Elisabeth Borne la Première ministre a déclaré en direction de Marine Le Pen "Un peu de décence, respectez la douleur de la famille".

Face au député LR Eric Pauget qui évoquait le laxisme du gouvernement en matière d’immigration, le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti s’est emporté. "Se servir du cercueil d'une gamine de douze ans comme on se sert d'un marchepied, c'est une honte, Monsieur le Député ! Ne rajoutez pas à l'atrocité la plus absolue, le commerce indigne de la démagogie".

Même le journaliste Bruce Toussaint a exprimé son exaspération sur l’antenne de BFM face à Stanislas Rigault responsable du mouvement de jeunesse de Reconquête : "c’est indécent ce que vous faites sur cette affaire".

Plusieurs rassemblements sont prévus ce week-end dans plusieurs villes en France.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité