Le ministre de l'Education envoie des renforts au lycée Galliéni à Toulouse

© Bertrand GUAY / AFP
© Bertrand GUAY / AFP

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education, répond, sur Europe 1, à l’appel à l'aide des professeurs du lycée Gallieni de Toulouse. Il annonce l’arrivée "d’un personnel de direction expérimenté sur le terrain ".Depuis des semaines, les violences se multiplient. 

Par Pascale Lagorce

Les violences et l'appel au secours des enseignants du lycée Galliéni à Toulouse font réagir le gouvernement. Au micro de Patrick Cohen, ce mercredi matin sur Europe 1, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education a annoncé l’arrivée « d’un personnel de direction expérimenté sur le terrain », sans dire précisément si le proviseur de l’établissement était remplacé. Il  promet de "remettre la force du côté du droit" et dénonce une "situation inacceptable"

Les services académiques expliquent avoir décidé de mettre tout en oeuvre pour assurer la sécurité des personnes et le retour à la normale dans l’établissement.
Dès mercredi, un personnel de direction expérimenté, spécialiste des gestions de crise, est présent sur place pour accompagner les équipes et soutenir l’ensemble de la communauté éducative. Par ailleurs, la présence des équipes mobiles de sécurité a été renforcée.

Le ministre de l'Education face à Patrick Cohen sur Europe 1

La situation serait devenue invivable au Lycée Gallieni de Toulouse. Les 135 enseignants ont fait grève pour alerter le rectorat début janvier. 200 des 1200 élèves scolarisés instaurent un climat de violence au quotidien. Et le mal-être est important.

Sur le même sujet

Languedoc et Roussillon : les 1.900 couacs de la suppression de la carte SNCF

Les + Lus